CHALON INFOS | vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

vendredi 28 juillet 2017

Bonne Fête Samson

Photo de Chalon

entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

LIGNE DIRECTE : CHALON-INFOS

Vous avez été témoin d'un fait ?

Vous avez assisté à quelque chose d'insolite ou d'important ?


Ecrivez le ici pour nous en faire profiter !

 

combines.gif

Pour envoyer un avis cliquer sur "Participer à cette rubrique " à droite de cette page.
Pour réagir à un message cliquer sur "Donnez votre avis" dans la page qui s'ouvir


 


 

Serrigny en Bresse, Véronique Beuve, Sous-Préfet visite la commune

Ce jeudi après midi, Marie-France Mathey, maire et Magali Prudent, adjointe, ont accueilli, Véronique Beuve, sous-préfète de l'arrondissement de Louhans et Frédéric Cannard, conseiller départemental et suppléant de la député, Cécile Untermaier.


Ai programme de cet après midi, une séance de travail avec les élus, puis deux rencontres, avec Pascale Scharr, éleveuse de yorkshire terrier, installée depuis huit ans dans la commune. Autre viste, celle à la « Ferme du Petit Velard, les exploitants Christine et Eric Petot, pratiquent depuis bientôt dix ans, la vente directe. La représentante de l’État a découvert également les équipements collectifs dont dispose cette localité de 200 Habitants.
Nous reviendrons sur cet après midi studieuse.

 

Nos photos : Lors de la visite de la Sous-Préfete, réunion à la mairie et visite d'un élevage de chiens de compagnie et à la ferme

Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 juil 2017 - Réagir

Charette-Varennes : Une union de 20 ans déjà... Cela marche !

 En rencontrant les conseillers municipaux de la commune de Charette-Varennes, dans le canton de Pierre de Bresse, Véronique Beuve, Sous-Préfète a sans doute médité sur les fusions de communes...Celle des communes de Charette et de Varennes , fonctionne bien, et ceci depuis 20 ans. En effet, le 1er Janvier 1997, les villages de Varennes sur le Doubs ( 38 habitants à l'époque) et de Charette ( 316 habitants ) donnaient naissance à une seule localité.


UN CHÂTEAU CÉLÈBRE...ET UNE PROFESSEUR DE DANSE DANS L'EX MAIRIE
La commune compte 457 habitants, l'ex commune de Varennes est célèbre tout à la fois pour un château (du 18éme- Famille De Truchis de Varennes ) accueillant d'importants événements festifs, familiaux et séminaires d'entreprises mais aussi pour les bords du Doubs, classés en zone Natura 2000.

 

L'ex-mairie du village, possédant à deux pas du château, un certain caractère n'est autre que la résidence privée d'une professeur de danses hip-hop. Nelly Ponthus, exerçant sa profession à Lyon, depuis bientôt 20 ans et ayant des origines en Bresse.

 

UNE RÉFLEXION SUR UN PROJET DE SALLE DES FÊTES
En présentant le village, à la représentante de l’État, Marie Madeleine Dorey, maire a évoqué les préoccupations des onze élus municipaux. « Nous gagnons des habitants, ces derniers possédaient jusqu'alors une résidence secondaire devenant résidence principale » a noté Madame le maire.

 

Cette dernière a évoqué la réalisation d'un chemin piétonnier, longeant la Route départementale 973,aménagé grâce aux subventions du département , des amendes polices et à une dotation d'équipement des territoires ruraux. La pose de deux radars pédagogiques, la mis en place du dispositif « participation citoyenne » contribuent à la lutte contre l'insécurité.

 

Marie Madeleine Dorey, a évoqué une réflexion sur le projet d'éventuelle construction de nouvelle salle des fêtes. « Pour l'heure, nous nous informons, aucune décision n' a été prise, pas même le choix du terrain » a précisé madame le maire, avec une certaine solennité.


QUELQUES INQUIÉTUDES
Les élus ont fait à la Sous-préfète d'inquiétudes sur l'éventuel projet de retrait de roches en bordure du Doubs à Longepierre ( commune située en face de Charette-Varennes) . »Cela pourrait entraîner une disparition de 70 hectares de terrers agricole » ont relevé les élus, relayant les inquiétudes des exploitants agricoles. La commune en compte encore quatre.
Vincent Baillard et Bernard Bergerot, respectivement premier et deuxième adjoint au maire, ont assisté à cette rencontre.
- Lors de la visite de la Sous Préfète, Véronique Beuve

Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 juil 2017 - Réagir

Chalon dans la Rue : propreté et sécurité ,deux priorités

Tour à tour, les élus avec Gilles Platret, maire et les directeurs du festival ont salué dimanche matin et lundi, le travail effectué par les agents municipaux de la ville et du grand chalon pleinement impliqués dans l'entretien de la ville durant le festival.


 

En amont du festival 
- Travail avec les organisateurs du festival afin de dimensionner de façon générale l'ampleur du  festival (combien sites de spectacles, de compagnies...). 
- lorsque les implantations des différents sites de spectacle et lieux de convivialité sont bien identifiés le service Propreté urbaine assure : 
 le nettoyage des sites pour faciliter la mise en place des compagnies, la dépose des conteneurs à déchets (quasiment 200 conteneurs ), l'organisation des équipes techniques et des moyens techniques du SPU sur l'ensemble du périmètre du festival. 

 

Les effectifs durant les 5 jours de festival: 
·        20 agents répartis en 4 équipes, 4 balayeuses mécanisées, 2 laveuses de 4h du matin à 12h du jeudi au lundi non stop (inclus Samedi et dimanche) assurent la remise en état du centre ville et des sites de spectacles le nécessitant. 
Ainsi que la collecte des corbeilles à déchets (très utilisées lors de l'événement...) 

·        10 agents l'après-midi, 1 laveuse, 1 balayeuse mécanisée, assurent la continuité des travaux du matin, la collecte des corbeilles, et maintiennent une veille propreté et interviennent sur les lieux de spectacle sur demande des régisseurs via les organisateurs de CDLR. 

·        1 équipe de collecte en benne ordures ménagères du service Gestion des Déchets du GC pour la collecte des conteneurs à déchets sur l'ensemble du festival, 3 agents mobilisés de 4h à 12h du jeudi 20/07 au mardi 25/07 + 1 agent d'accueil au quai de transfert samedi et dimanche matin. 


 

Dès le lundi 24/07: l'ensemble des agents assurent la remise en état des rues (le retrait des conteneurs répartis sur l'ensemble des lieux festifs, l'enlèvement des centaines de pancartes pub des compagnies placardées sur l'ensemble de la ville). 


ESPACES VERTS 

En amont du festival
- Selon les emplacements des spectacles, certains lieux non utilisés doivent être nettoyés et défrichés pour accueillir des compagnies. Pour d’autres sites il faut créer des accès ou au contraire en condamner à l’aide de rochers pour bien contrôler les flux. Il y a aussi parfois des terrassements ou la création d’aires de spectacles. 

- Les arbres sur lesquels vont avoir lieu des spectacles (tyrolienne, accroche de mobilier…) et les arbres situés sur les lieux les plus fréquentés sont expertisés pour minimiser les risques liés à des chutes de branches. 

- Un grand nettoyage se fait au niveau de l’hébergement temporaire (le long de Saône) : taille de branches et fauche de façon à pouvoir accueillir tentes et voitures dans un lieu nettoyé et propre. Des panneaux « baignade interdite » sont prévus pour limiter les nageurs en Saône dans des zones non surveillées. 

- Ces travaux préparatoires monopolisent à des niveaux différents environ une quarantaine de personnes et des engins comme camions bennes, tracto pelle, chariot de levage,  tracteurs, débroussailleuses, tronçonneuses…. 

Les jours précédents l’ouverture du festival, 

- dernières retouches niveau tonte et nettoyage et mises en place des demandes de fournitures particulières pour la décoration des spectacle 

-   « ballet de jardinières » qui se déroule dans la ville puisqu’il faut libérer certains espaces de toutes jardinières ou bancs tandis que pour d’autres sites comme le jardin des kids (parc Nouelle) il faut des gros pots pour sécuriser les abords et lester les arches des entrées. 
- des décorations sont installées pour le festival : près de 50 plantes vertes ou fleuries ont été mises en place. 

- Afin de limiter les risques de casse et ne pas gêner les festivaliers matinaux, l’arrosage automatique est coupé la veille du festival sur un grand nombre de sites, notamment en centre ville, ce qui entraîne qu’un arrosage manuel est effectué sur ces lieux par un camion avec citerne. 

- Ces travaux de dernière minute monopolisent environ une douzaine de personnes et des engins comme camion benne, tracto pelle, chariot de levage…. 

Les effectifs durant les 5 jours de festival:

- Le matin 13 personnes de 5h00 à 13h00 se chargent du nettoyage des pelouses et espaces publics suite aux spectacles, au vidage des corbeilles, à l’évacuation des déchets et à la remise en état des sites. 
- L’après midi 2 agents de 16h00 à 0h00 s’occupent de garder les espaces propres en ramassant les papiers dans les pelouses au fur et à mesure et en vidant les corbeilles afin d’éviter qu’elles ne débordent (éviter au maximum que le verre ne traîne sur le sol) 

- Ces 15 agents (qui ont à disposition 4 camions bennes, 2 camions fourgons et autres engins si besoin) peuvent aussi être amenés à intervenir sur différentes demandes spécifiques de matériel de dernière minute ou de sécurisation comme des branches à couper, des arbres tombés, des rochers à déplacer, apport de paille pour éponger certains lieux boueux après un passage pluvieux… 

- A noter que depuis l’an dernier, suite aux nouvelles mesures de sécurité, 2 agents supplémentaires du Service Espaces Verts avec camion poids lourds sont aussi réquisitionnés pour protéger les spectacles et le public place du collège en soirée 

- Ces travaux de sécurisation, de  nettoyage et d’entretien quotidien pendant le festival monopolisent donc 17 personnes et des camions divers 

Dès la fin du festival 
Il reste quelques jours de travail pour une vingtaine d’agents afin de remettre en place le mobilier urbain, enlever les rochers mis pour bloquer certains accès, nettoyer les sites de tout ce qui peut rester une fois les compagnies parties (cartons, plastiques, palettes…), récupérer les plantes de décorations et le matériel prêté, remettre l’arrosage automatique en route

Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 juil 2017 - Réagir

Charette-Varennes : La sous-préfète, Véronique Beuve, à la rencontre des élus et acteurs locaux

Marie Madeleine Dorey, maire et ses collègues du conseil municipal, ont accueilli mercredi après midi, Véronique Beuve, sous préfète de l'arrondissement de Louhans et Frédéric Cannard, député-suppléant remplaçant Cécile Untermaier, députée, siégeant à l'Assemblée Nationale.


RENCONTRES AVEC LES HOTELIERS ET LE BOULANGER
A l'issue d'une séance de travail avec le conseil municipal, la représentante de l'Etat et les élus ont rendu visite à Laurence et Bruno Schultz, ces derniers ont repris le restaurant hôtel « Doubs- Rivage ». Cet établissement de gastronomie régionale et d'hôtellerie, existe depuis une quarantaine d'années déjà. Affilié au réseau « Logis », il compte une dizaine de chambres. Les jeunes propriétaires gérants ont évoqué l'importance de l'accueil, de la restauration et de l'hébergement dans la Bresse du nord.


LA BOULANGERIE : UN ATOUT POUR LA VIE DE LA COMMUNE
Véronique Beuve, s'est penché sur la situation de la boulangerie, située au centre bourg. Cettte boulangerie a été reprise en septembre 2016 par Frédéric Brun. Le jeune boulanger dont les parents ont exercé le même métier dans une localité du Jura a expliqué l'évolution et les mutations auxquelles sont confrontées les jeunes artisans.


Nous reviendrons sur les dossiers municipaux évoqués par les élus locaux.
-Durant la visite aux acteurs locaux, mercredi après midi, à l'hôtel-restaurant "Doubs-Rivage" et à la boulangerie-épicerie.

 
 
 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 26 juil 2017 - Réagir

CD 71 : A.Accary écrit au ministre concernant la viande bovine

Courrier du Président du Département, André ACCARY, à l’attention de Monsieur le Ministre de l’agriculture pour l’alerter sur la crise qui affecte tout particulièrement la filière viande bovine.


CD71 : Courrier au Ministre de l'Agriculture

Imprimer - par CD 71 - 26 juil 2017 - Réagir

L'été de nos amis les bêtes (6) : éduquer nos compagnons à 4 pattes, sans oublier les maîtres

 

Éduquer nos compagnons à 4 pattes, sans oublier les maîtres : c'est le job de Gilles Delaye, à Messey sur Grosne

 
 


Enfant, il avait déjà la passion pour nos compagnons à quatre pattes.
Depuis plus de huit ans déjà, il se consacre professionnellement à l'éducation des chiens mais aussi à la formation de leurs maîtres.

Gilles Delaye est aussi un observateur confirmé des attitudes et comportement des animaux, grâce à une formation d'éthologue appliqué à la relation homme chien il est aussi éducateur canin, Il dresse des chiens pour déplacer des troupeaux ou encore pour chercher les truffes …

A DEUX PAS DE LA FORET DE LA FERTE … A MESSEY SUR GROSNE
Ce n'est pas les vacances pour Gilles, en période estivale, tout comme pour les autres saisons d'ailleurs, Il travail du lundi au samedi matin et se félicite de pouvoir vivre exclusivement et entièrement de cette Micro entreprise.

Installé en 2009, Il à investi depuis 2011 dans un terrain d'agility complet et homologué permettant aux chiens mais aussi à leurs propriétaires, de mieux se connaître, et mieux s'apprivoiser a travers cette discipline sportive.

Au fil des années, l'homme, qui a eu d'autres vies professionnelles éloignées de la nature, s'est rapproché quasi naturellement de ses passions.


Observateur averti, le personnage de tempérament s'est trouvé aussi une fonction de pédagogue, voir même psychologue dans certains cas.
En élaborant lui même, un programme de six séances, pour le tandem chien-maître, il transmet ses connaissances afin que le duo ne soit pas indissociable mais puisse vivre dans une relation harmonieuse.

DEJÀ PLUS D’UN MILLIER DE MAÎTRE FORMES
Gilles, ne dévoile pas ses leçons mais au fil des discussions, il transmet des indices sur ces expériences. « Le chien héritier du loup est avant tout un animal possédant une hiérarchie, ayant besoin de cadre, de limites, de concentration et d'obéissance mais aussi de confiance, de respect d’activités physiques mais aussi cérébrales »…

Et démonstration, à l'appui, le tandem fonctionne...
Il est connu et reconnu, au fil des années Gilles s’est fait un nom bien au delà de la région chalonnaise.


 

Pour preuve, c'est plus d'un millier de maîtres qui ont travaillé en étroite coopération, dans un climat de confiance. « ça passe ou ça casse, presque d'entrée de jeu » heureusement pour tous ça passe dans plus de 95% des cas .

Bénévole à la S.P.A, il est devenu l'un des rares professionnels du secteur, disposant d'une solide réputation ; ce n'est pas un hasard, si de très nombreux vétérinaires lui font confiance et si l'éducateur canin est aussi sollicité par certaines collectivités comme par la ville de Chalon, pour animer des rencontres avec le conseil municipal des enfants.

FORMATEUR DE RISQUES ET MORSURES
Des administrations font aussi appel à lui pour assurer par exemple la formation des facteurs de la poste face aux risques de morsures.

Un large panel d'activités qui l'ont conduit aussi à ouvrir d'autres portes, à coopérer avec des infirmières et encadrant en psychiatrie ou encore avec des personnels exerçant en maisons de retraite … l'animal contribuant à apaiser des souffrances devient pour un temps médiateur …

 
 
 
 

Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

-----------------

infos pratiques :

* Gilles Delaye : 42 rue de la Bouche du Bois à Messey sur Grosne
06 68 39 03 55

Imprimer - par christiane chapé et daniel dériot - 25 juil 2017 - Réagir

A6 - Chalon Sud (n°26) Aménagements de circulation

Pour apporter sécurité et confort à ses clients, APRR entreprend la rénovation de l’ensemble des chaussées du diffuseur de Chalon sud (n°26 sur l’A6). Ces travaux, menés en deux temps, vont impacter les conditions de circulation et nécessiter des fermetures.

Du lundi 31 juillet à partir de 6 h au vendredi 13 août à 13 h :
Les travaux se concentreront sur les voies d’entrées de Chalon Sud permettant l’accès à l’autoroute A6 en direction de Paris et Lyon. Deux voies d’entrées seront ouvertes au lieu de trois habituellement. Pendant cette période, des ralentissements sont à prévoir, APRR conseille à ses
clients d’emprunter les gares situées en amont et en aval :
o en direction du nord, il est conseillé de rejoindre l’A6 au diffuseur de Chalon Nord (n°25)
o en direction du sud, il est conseillé de rejoindre l’A6 au diffuseur de Tournus (n°27)
Pour permettre la réalisation des travaux, des fermetures complètes seront nécessaires fin
septembre. Elles vous seront communiquées ultérieurement
 
Imprimer - par APRR - 24 juil 2017 - Réagir

Restriction temporaire de certains usages de l'eau en Saône-et-Loire

Mise en œuvre de mesures de limitation des usages de l’eau sur les zones
hydrographiques Grosne et Seille/Guyotte


La situation de sécheresse s’installe sur certaines parties du département de Saône-et-Loire
malgré les quelques pluies orageuses de ces dernières semaines.
Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire, a réuni le jeudi 20 juillet 2017 l’observatoire
sécheresse afin de faire le point sur la situation de la ressource en eau dans le département.
Après un hiver 2016-2017 sec, la pluviométrie relevée depuis février est nettement déficitaire,
mais se situe toutefois au-dessus des niveaux observés lors d’années sèches antérieures comme
2003, 2011 ou 2015.


La situation des ressources en eau exploitées pour l’eau potable reste encore satisfaisante.
En revanche, la situation des cours d’eau est plus difficile, en particulier en Bresse et sur le
bassin de la Grosne, les derniers épisodes orageux n’ayant pas apporté de pluies significatives
pour remonter les débits des cours d’eau.


Au vu de ces éléments, M. le préfet a décidé de prendre des mesures de restrictions des usages
de l'eau correspondant au seuil d’alerte renforcée sur les deux zones hydrographiques les plus
touchées, à savoir Grosne, Seille et Guyotte. La liste des communes concernées est annexée à
l’arrêté.


L'objectif de ces mesures est de limiter les consommations non indispensables afin de
préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau.
Les principales mesures à appliquer dans les bassins en situation d’alerte renforcée sont :
• L’interdiction, pour les particuliers, associations et collectivités, de laver les allées,
terrasses, toitures, voiries, trottoirs, les véhicules en dehors des stations de lavage ;
d’arroser les pelouses, espaces verts publics ou privés, golfs, de remplir les piscines
supérieures à 5 m3,
Reste autorisé, de 20h00 à 8h00, l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris, bacs
et jardinières et espaces sportifs publics, en dehors des prélèvements en cours d’eau et
nappes d’accompagnement.
• L’interdiction, de 8h00 à 20h00, d’irriguer les cultures agricoles et prairies à partir
de rivière, nappe souterraine ou plan d’eau alimenté par un cours d’eau. Néanmoins,
cette interdiction est réduite à la période de 12h00 à 17h00 pour les cultures les plus
sensibles au stress hydrique (pépinières, cultures maraîchères, maïs semences...).
Ces mesures sont applicables jusqu'au 15 septembre 2017. Elles pourront être ajustées, le cas
échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et des cours d’eau.Sur le reste du département, la situation reste néanmoins aussi sous surveillance, et son évolution au
cours de l’été dépendra fortement de l’importance de la pluviométrie à venir.
Par ailleurs, indépendamment de l’état des ressources, les périodes de chaleur qui se succèdent font
augmenter les consommations d'eau potable et peuvent mettre certains réseaux de distribution en
situation tendue.
C’est pourquoi, M. le préfet rappelle à tous les citoyens que l'économie d'eau doit être un souci
quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Quelques gestes simples permettent de
réduire notre consommation d'eau.
Le présent arrêté sera affiché dans les mairies des communes concernées, publié au recueil des actes
administratifs de la préfecture et consultable sur le site Internet des services de l’État de Saône-etLoire (http://www.saone-et-loire.gouv.fr/).

Situation et tableau des restrictions :

Restriction Temporaire de Certains Usages de l'Eau Sur Une Partie Du Territoire de Saône-et-Loire

Imprimer - par Préfecture de Saône-et-Loire - 24 juil 2017 - Réagir



Rechercher dans cette rubrique  


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle