vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

samedi 22 juillet 2017

Bonne Fête Marie Madeleine

Photo de Chalon

entre nous

Sorties à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

Vous retrouvez l'ensemble des programmes et informations concernant les sorties en devenir dans notre AGENDA

 

 

 
Publicité.
 

Mercredi soir : A Longepierre : sur les traces de P Vaux et JB Petit

Avec la contribution du « Comité d'initiative pour la mémoire de Pierre Vaux et Jean Baptiste Petit, le président Guy Thiébaut, en collaboration avec l'office du tourisme de Verdun, va faire revivre cette histoire, mercredi soir, lors d'une ballade nocturne.


PETIT RAPPEL HISTORIQUE :
 l’instituteur Pierre Vaux et Jean-Baptiste Petit,deux habitants de Longepierre , sont condamnés le 25 juin 1852 aux travaux forcés à perpétuité, puis déportés en Guyane, comme le seront plus tard les « Communards », déportés, eux, en Nouvelle-Calédonie, à la suite d'une série d'incendies dans cette commune.
Pierre V aux et Jean-Baptiste Petit, alors qu'ils sont en prison , les incendies reprennent à Longepierre… Si bien qu’il faut se résoudre à trouver de nouveaux coupables.


Au bout d’un moment, un certain Gallemard est finalement confondu. Mais comme celui-ci se suicide en prison, « ceux que l’on sait désormais être innocents ne sont pas blanchis pour autant » (Louis Devance). Et ils ne le seront pas avant le début d’une autre affaire dans laquelle un autre innocent, le capitaine Dreyfus, sera lui aussi broyé par la machine judiciaire, bien que finalement innocenté, lui aussi, en 1906, par la Cour de cassation. En effet, ce n’est que le 16 décembre 1897 qu’interviendra la réhabilitation de Jean-Baptiste et (à titre posthume) de Pierre Vaux…

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES
30 participants pour que la visite soit valable.
Apporter équipements : lampions, lampe électrique, lampe torche.
Sur inscription à l'office de tourisme à Verdun sur le Doubs : 03.85.91.87.52

- Rendez-vous à 21h30, place de l'Eglise Longepierre
- 3 € par personne.
- 1€ pour les - 12 ans

 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 18 juil 2017 - Réagir

Rue du docteur Mauchamp, inauguration du « Strass »... Bar à Cocktail

Avant une soirée Salsa, le maître des lieux, Bruno n'a pas manqué d'accueillir Sophie Landrot et Joël Lefevre, respectivement adjoint en charge du commerce et de l'espace public et ses amis pour l'inauguration officielle de cet établissement.


« Bardenter » , mixologue , Bruno et Célia , entendent suggérer régulièrement des événements conviviaux et festifs, avec par exemple des cours de salsa, le jeudi en début de soirée. L'établissement de 90 Mètres carrés, d'une capacité de 65 places est ouvert du lundi au samedi, à partir de 21 Heures. Il propose une carte diversifié de cocktails conçus par le maître des lieux. Les adjoints ont formulé des vœux d'encouragements aux responsables de ce nouvel établissement situé à deux pas du centre ville.

 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 16 juil 2017 - Réagir

Autun : Un festival d'histoires vraies...Une première édition


Regarder les informations à la télévision, lire le journal ou encore écouter la radio : les citoyens sont constamment sollicités par les médias…Mais à travers l’écran ou le papier du journal, que saisissons-nous vraiment du monde et des problèmes qui le traversent ?

«  Le festival du journalisme vivant » dont la première édition a lieu à Autun, depuis vendredi, propose de répondre à cette question en redonnant vie à la pratique des professionnels de l'information et en mettant l’expérience vécue au cœur de la vie citoyenne. " Le journalisme vivant c’est aussi un état d’esprit, un goût de l’humain, de l’authentique, du terrain, loin du petit club des initiés ", indique le site internet du festival.


Des rencontres, des débats, des ateliers, des tête-à-tête, des spectacles, des concerts, des expositions, des films, des dédicaces et d’autres choses encore ont été programmés durant trois jours, le tout dans un cadre naturel et convivial. Le festival se déroule donc dans différents quartiers d'Autun : place du champ de mars, Place Saint Louis, du côté de la cathédrale, à l'hexagone ( salle de spectacles ), dans les chapelles des sept dormants,des ursulines ou encore à Bribracte, du mont Beuvray. Cela se déroule en présence de « grandes plumes » : Dominique Derda (France 2), Patrick De Saint Exupéry, la réalisatrice Manon Loizeau ou encore Patricia Tourangeau, Laurence Lacour (ex Journaliste d'Europe 1 qui a suivi l'afffaire Grégory , Pascale Robert-Diard ( chroniqueur judiciaire au Monde) sans oublier Florence Aubenas....entre autres.


FLORENCE AUBENAS : « LA PRESSE A L'ASSAUT DES VRAIS GENS »

 

.Samedi matin, devant un auditoire jeune aussi attentif que passionné et nombreux, le Grand Reporter, Florence Aubenas, ( Journaliste au « Monde » après l'avoir été à « Libération » a retracé avec humour « la fabrique de l'info » à partir de ses rencontres, de ses expériences. « La presse a des radars, souvent des grands et uniques sujets qui peuvent se révéler comme des boulets » a t'elle mentionné. Elle remarque « J'essaie de faire sortir des sujets qui sont en dessous de la pile » comme elle fait dans la prochaine édition du « Monde » en relatant la grève d'une dizaine d'employées d'une maison de retraite à Foucherans, une commune des environs de Dole, dans le Jura voisin. Elle parle naturellement de « l'idéologie de la communication » celle prenant corps sur un triptyque composé de communicants, de journalistes et d'ex élèves de sciences po devenus élus ou encore attachés de cabinets. « Il y a un immense brouillage, la presse ce n'est pas une ligne morale » constate Florence Aubenas. Elle aborde « l'assaut des vrais gens » en constatant « le journalisme ce n'est pas l'école de la perfection. La presse n'est que le produit de la société. Elle raconte une matière vivante. L'objectivité n'existe pas ». Sans détour, elle parle du procès de l'affaire d'Outreau ou encore lorsqu'elle se faire embaucher incognito comme agent d'entretien sur un bateau de croisière dont elle tirera un ouvrage ( Le quai de Ouistreham. Éditions de l'Olivier, 2010  ..On se lasse pas de l'écouter...elle témoigne tout en apportant des axes de réflexion et de méditation, tant pour le lecteur que pour le rédacteur....
A Suivre...

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 15 juil 2017 - Réagir

Ce vendredi, vide-greniers au centre bourg de Crissey

Près de soixante dix exposants participent ce vendredi, au vide greniers organisé par le Centre Communal d'Action Sociale de la commune.


Entrée gratuite, buffet et buvette avec des bénévoles et des élus de la commune.
Une déviation a été mis en place et les parkings sont gratuits.

 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 14 juil 2017 - Réagir

Aux granges Forestiers, dans les coulisses du feu d'artifice

« Tout sera prêt pour ce soir » a confié, Frédéric Cunsolo. Le responsable du feu d'artifice et une dizaine de techniciens s'activent du côté des Granges Forestiers pour la mis en place des installations techniques. M.Cunsolo et ses collègue connaissent bien notre ville, ils assurent également le feu d'artifice pour le carnaval.


Près d'une tonne de matériel est en cours de disposition. Les techniciens et intervenants de la société « Pyragic » de Rillieux le Pape, dans la périphérie lyonnaise ont rallié, ce matin notre ville. Hier soir, ils étaient les uns et les autres mobilisés dans différentes communes du département : Issy l’Évêque, Simandre, Buxy et Macon pour le plaisir des yeux.

 

 

Programme du 14 huillet : 14 juillet à Chalon : Les festivités (modifié)

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 14 juil 2017 - 2 commentaires - Réagir

Les « 30 HEURES DU JEU » non-stop à Bey : tournois initiations, animations (1/3)


La première édition du festival de jeux de société se tient ces deux jours sur la commune de Bey à la salle des fêtes et dans le grand parc qui la jouxte.


 

Cette manifestation, non-stop tout le week-end, va permettre la rencontre d’auteurs et tests de prototypes, de jeux concours, de jeux en intérieur, de jeux en libre service gratuit, une salle de tournois avec les Aventuriers du rail et de nombreuses surprises.

En nocturne : marathon de jeux et nuit du jeu de rôles.

Cette manifestation est organisée par l’association « Le plateau de jeu », de Bey, une jeune association créée en septembre dernier et qui « travaille » sur l’événement depuis octobre 2016, en partenariat avec la boutique de jeux chalonnaise « l’Enjeu », tenue par Laurent et l’aide Philippe Decroocq, maire de la commune.

L’association compte six membres à ce jour, dont Aurélie et Léa, et ce sont, ce week-end, pas moins de 35 bénévoles qui ont prêté main forte à l’organisation, disponibles et souriants pour l’accueil des visiteurs et la présentation des stands.

Les « 30 HEURES DU JEU » c’est aussi et surtout la créativité en mouvement.

De nombreux créateurs de jeux, de la région mais aussi de Grenoble, de St. Apollinaire et du Jura, présentent leurs jeux, comme :
* Rémi Borel, créateur de « la Détanque », un jeu de pétanque de dés en bois, Serge Grapin qui fabrique des jeux avec de la récupération, DB animation qui propose une grande structure gonflable, Thomas et Delphine qui ouvrent en août prochain aux Chavannes, un concept de jeu avec mécanismes électroniques avec des indices conduisant à la première photo de Nicéphore Nièpe « point de vue du gras », un prototype de la « carte du monde », terry présent son jeu « In Vivo », Jean Michel le sien « Welcome to Abilène », Patrice « Sad Nova » …

Des jeux de plein air et collectifs ont fait le plein.

La Zone de jeux libre service, conduite par trois animateurs, propose des jeux pour les enfants à partir de trois ans … jusqu’à … aucune limite d’âge, l’Escale à Jeux met à disposition 7 000 jeux pour l’événement, un stand d’initiation aux jeux de rôles est présent avec l’association « Jeu et Stratégie » de St Marcel ainsi que Japon sur Saône.

L’animation musicale est assurée par le groupe de Beaune « Rockin’Bones » et le traîteur Pascal Durand, chef cuisinier domicilié à Bey, satisfait les petites faims tout le week-end.
Les « 30 HEURES DU JEU » depuis ce samedi 13h et jusqu’à dimanche soir 19h.

Entrée libre.

Article et photos : Christiane Chapé

----------------------------------

info pratique : www.les30hdujeu.fr

----------------------------------

Reportage photos : 1/3

 

Suite :

  • 9 juil 2017 - Les « 30 HEURES DU JEU » non-stop à Bey : tournois initiations, animations ... (3/3) - christiane chapé
  • 9 juil 2017 - Les « 30 HEURES DU JEU » non-stop à Bey : tournois initiations, animations ... (2/3) - chrisstiane chapé

  •  

    Imprimer - - par christiane chapé - 9 juil 2017 - Réagir

    ZIK' DE RUE ... première édition de : « Les F'ESTIVAL de SAINT-MARCEL » ce samedi ...


    Ce samedi, sur la commune de Saint-Marcel, se déroule ZiK’de RUE, le premier F’ESTIVAL de rue, à l’initiative de la municipalité et pris en main par Christian Bernard, responsable de « Musiques Actuelles » au RESERVOIR et programmateur musical de l’établissement.


     

    Trois scènes sont installées accueillant sept groupes de la région chalonnaise, intervenant bénévolement pour cette action, avec la collaboration des commerçants.

    C’est à la demande de la municipalité, conduite par Raymond Burdin, que se déroule ce premier festival, pour créer un moment convivial et estival et correspondant à la fin des travaux de rénovation de la Grande Rue.

    Les san-marciaux sont venus nombreux écouter et applaudir le groupe « Mic Mak » tout droit venu de la Bourgogne du Sud, l’ensemble musical et choral « Les Imparfaits du Subjectif », Quentin Gandrot aux chansons, « Musers » reprenant à leur manière le répertoire de Muse, « Yanis et Brocken ARMS », groupe de métal rock, « Travelin light » interprétant du blues rock, « Grabarock », Pop Rock chansons, et « Jean des Chênes » en chansons.

    Les commerçants « Miam », pizzéria kébab qui a accueilli les musiciens, le pâtissier Jean Michel Parème avec ses décorations pâtissières, Maïlyse Denny avec ses compositions personnelles d’encadrement, Carole Burtin de St. Marcel avec sa jolie et récente boutique « Douce empreinte décoration » et d’autres nombreux, ont joué le jeu et bien aidé à l’organisation et à la réalisation de ce premier festival musical.

    Vers 19h30, Raymond Burdin, maire de la commune, a présenté le festival et à remercié chaleureusement tous les participants … et leur a donné rendez-vous l’année prochaine …

    Une belle réussite pour cette première édition.


    Article et photos : Christiane Chapé

     
    Imprimer - - par christiane chapé - 8 juil 2017 - Réagir

    Varennes le Grand : Une fin d'année scolaire avec les arts du cirque

    Le chapiteau du cirque « Versace international Entertainement », installé depuis lundi après midi, à proximité de la salle Yvonne Sarcey, au centre bourg, a atteint ce vendredi après midi sa capacité maximum d'accueil....

     

    Les 300 places étaient occupées, par les élèves des écoles maternelles et primaires mais aussi par leurs parents. Les uns et les autres sont devenus spectateurs, durant près d'une heure trente, ils ont assisté à un spectacle crée, depuis le début de la semaine, par Caroline et Versace, avec une centaine d'élèves des classes primaires du groupe scolaire, Charles Perrault.

     

    Nous reviendrons, plus longuement sur le travail des élèves et de leurs encadrants, dans une prochaine édition.

     
     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 7 juil 2017 - Réagir

    Chalon en mode Guinguette : Dès 11h... jusqu'à 23h30 il est possible de se restaurer

     

    De midi à minuit ou presque , il est possible de se restaurer du côté du Port Villiers, dans le cadre de « Chalon en mode guinguette »...Trois espaces sont dédiés à la restauration, durant encore une semaine, petit tour d'horizon....


    SE RESTAURER...SE RAFRAICHIR...SE DETENDRE ..DE 11 H A 23 H 30
    Frites, fritures ou encore crèpes l'après midi, sans oublier bien sûr les boissons, voilà donc, ce que propose « Ma campagne », aux côtés de Vanessa, Liliane et Daniel s’activent donc pour le plaisir des papilles des petits et des moins jeunes. C'est leur seconde participation à « Chalon en mode guinguette ».


    « La guinguette napolitaine » est de retour, pour la troisième année consécutive, Lorenzo et Maxime proposent des plats et vins venus de l’Italie ou encore des salades et bières....


    L'enseigne bien connue se trouvant place du Châtelet « Chal'on Bar » a donc cette année pris pied du côté des « guinguettes » avec Jame et Ruben....Jame ne manque pas de rappeler que les commerçants de la place du Chatelet, organisent aussi une animation, samedi à partir de 19 H, avec un défilé de mode... C'est une autre première....

     


    ENTRE 2,50 EUROS ET 12 EUROS... DE LA BARQUETTE DE FRITES AU MENU
    Pour se restaurer, il est nécessaire de prévoir un peu d'argent, la barquette de frites est vendue 2 ,50 à « Ma campagne » qui propose également des petites fritures et des crèpes, notamment l'après midi. Chez les voisins, à la « Guinguette Napolitaine », le menu à la carte, est estimé à 12 Euros tout comme au « Chal'on bar ».

    Les commerçants présents, s'activent très tôt, bien avant l'ouverture au public, pour préparer la longue journée de douze heures, qui s'achève peu avant minuit, après la fin des prestations musicales.


    En face, aux Granges Forestiers, ce sont les bénévoles du comité de quartier Saint Laurent qui s'activent eux aussi à la buvette, nous l'évoquerons bientôt.


    CE VENDREDI :
    - Aux Granges Forestiers : des animations pour petits et grands
    - De 17 H à 19 H : massages amma assis -10 euros pour 15 Minutes tarif réduit pour les enfants proposés par Val'Heur zen
    - Au port Villiers à 21 H : prestation musicale avec « Bazar et Bémùols », ambiance swing.

     
     
     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 7 juil 2017 - 1 commentaire - Réagir

    Un espace famille et jeunesse très agréable !!!

    Si d'un côté de la Saône à Chalon a pris des airs de guinguette, de l'autre elle a pris un visage estival...


    On peut d'abord, traverser en navette avant de s'adonner aux joies de la lecture au soleil, des jeux d'eau, de l'escalade, de la promenade en altitude, du beach volley, du diabolo, et de toutes sortes d'activités encadrées pour assurer la sécurité des jeunes participants !!!



    La zone choisie avec de magnifiques arbres permet d'envisager quelques bons et beaux moments de fraicheur - relative si la canicule revient - mais qui devraient en enchanter plus d'un !

     

     
     
    Imprimer - - par Corentin, journaliste stagiaire - 5 juil 2017 - Réagir

    Première soirée en mode guinguette à Chalon !

    Cela faisait quelques années que je n'avais pas passé cette période à Chalon et j'en étais resté aux Saônates !

    Dans la configuration d'hier, il n'y avait peut-être pas assez de place pour pleinement profiter du concert...Dommage car musicalement cela valait le déplacement.


    On peu espérer que pour la suite il y ait plus de jeunes et de familles car la musique était très bonne !!!

     
    Imprimer - - par Corentin, journaliste stagiaire - 4 juil 2017 - Réagir

    Ouverture de la vente des Places à l'unité sur espace-des-arts.com le 01/07

    Les tarifs 17/18

    GÉNÉRAUX
    Plein tarif 24 €*
    Tarifs réduits

    C.E partenaires, carte CEZAM, carte CNAS, - 25 ans hors Carte Déclic, handicapés, groupe à partir de 6 personnes
    accompagnant d'un abonné, places supplémentaires abonnés groupe18 €*

    Tarif exceptionnel 10 €

    (demandeurs d'emploi, intermittents du spectacle, sur justificatif)
    Tarif abonné autres structures de la région19 €*

    Tarif famille Adulte : 18 €* jeune - 16 ans : 10 €

    (1 ou 2 adultes et au moins 1 jeune -16 ans)
    Tarif Déclic7 €

    (jeunes de -25 ans adhérents à la Carte Déclic)

    * Pour Kyle Eastwood Quintet, Orchestre Dijon Bourgogne et le Ballet de l'Opéra de Lyon : Supplément 4 € par billet (sauf Tarif jeune, sorties scolaires, Carte Déclic et Tarif exceptionnel)

    GROUPES
    Scolaires (Maternelles, primaires, collèges et lycées en temps scolaire avec 1 accompagnateur gratuit pour 8 élèves)5 €

    Scolaires (Primaires, collèges et lycées hors temps scolaire avec 1 accompagnateur gratuit pour 10 élèves)10 €

    Maisons de quartier et centres socio-culturels du département (à partir de 6 personnes)10 €


    INSTANCES
    Sauf Monstres et Oscyl qui peuvent être pris dans l'abonnement au Tarif général
    Tarif plein / 1er spectacle 17 €

    Tarif réduit / place supplémentaire 11 €

    (abonnés, C.E partenaires, carte Cezam, carte CNAS, groupe à partir de 6 personnes)
    Tarif exceptionnel
    7 €

    (Carte Déclic, jeunes - 25 ans, handicapés, demandeurs emploi, intermittents du spectacle)

    LE RENDEZ-VOUS DES PICCOLIS / Schubert - Impromptu pour un envol
    Plein Tarif10 €

    Tarif réduit (Carte Déclic, jeunes - 25 ans, handicapés, demandeurs emploi, intermittents du spectacle)5 €

    Dès le 1er juillet, ouverture de la vente des Places à l'unité
    sur espace-des-arts.com


    TARIFS SPÉCIAUX
    Kobéndé / Dust Devils / Man / Hadra / EDA Chalon Battle / Mehdia / L'Autre fille / Coup de foudre à Chalon / L'homme qui marche Adulte : 7 € Jeune - 16 ans et scolaire : 3,5

    Tarifs CinémaPlein : 5,50 € Réduit [- 25 ans et demandeurs d'emploi] 3,50 €

    Carte Ciné (non nominative) 10 séances : 30 € Scolaire : 2 €

     
    Imprimer - - par EDA - 30 juin 2017 - Réagir

    Théâtre et fête à Lans

    Dimanche à Lans, l'association Patrimoines et mémoires de Lans a organisé une fête autour du lavoir entièrement restauré par leur soin durant 4 années. Le maire Gilles Desbois, la conseillère départementale Elisabeth Roblot ont félicité les bénévoles qui entretiennent un tel patrimoine.


    Les comédiennes de la Cie Théâtre en Scène de Chalon-sur-Saône ont animé ce lieu en relatant anecdotes réelles ou fictives en patois bressan, rejointes par des membres de l'association.

     


    Une ambiance très festive, une météo favorable, le temps s'est arrêté durant un moment.

     
     
    Imprimer - - par durand jocelyne - 30 juin 2017 - Réagir

    Demain : Coup d'envoi de « Chalon en mode guinguette » sur les 2 rives

    C'est donc demain, que sera donné le coup d'envoi de « Chalon en mode guinguette » pour la troisième année consécutive. Durant deux semaines de nombreuses animations et attractions se dérouleront au Port Villiers bien sûr mais en face, dans le secteur des Granges Forestiers.


    Le comité de quartier de l'île Saint Laurent apportera sa contribution aux animations programmées et sur lesquelles nous reviendrons.


    Nos photos : durant les préparatifs

     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 30 juin 2017 - Réagir

    Ce dimanche, à proximité du stade léo Lagrange brocante de l'union des comités de quartier


    Dimanche, se déroulera à l'initiative de l'union des comités de quartier, une brocante regroupant donc de nombreux bénévoles des différents secteurs de la ville. Voilà, un peu plus d'un an déjà, le président du comité Boucicaut-Champ Fleuri ; Michel Duployer succédait à Marie Paule Collonge ( Présidente du comité Clair Logis) à la tête de ce qui est la fédération des comités de quartier chalonnais. Un année donc, c'est aussi l'occasion de faire le point, de dresser aussi un premier bilan.


     Lors de votre élection, vous souhaitiez renforcer les liens avec l'ensemble des comités, et revoir vos liens avec vos partenaires principaux que sont la ville et le comité des fêtes ?
      Tout d'abord un point sur l'Union, l'an dernier à cette époque trois comités étaient en sommeil : ceux de Pasteur (Centre Ville), Stade Fontaine au loup et Saint Laurent. Dans le quartier de l'ile d'Amour, une équipe avec la dynamique Maguy Grelin soutenu par Marc Jusseau qui a été longtemps président a relancé le comité. ( 1 ) L'Union, c'est 13 Comités. Nous avons bon espoir de relancer le comité Fontaine au loup-Stade.


    Et avec la ville ? C'est pour les subventions ?
      « Pas seulement, avec Maxime Ravenet, l'adjoint en charge de la vie associative mais aussi avec le maire Gilles Platret , nous avons travaillé à un calendrier pour la rénovation des salles avec un inventaire précis. Des travaux vont être entrepris pour la salle utilisée par le comité Citadelle, rempart Saint Vincent.

     


    Vos liens se renforcent aussi avec le comité des fêtes ?
    Effectivement, Yvette Michelin, présidente du comité des fêtes de Saint Jean des Vignes, à titre de vice présidente, représente l'union au sein des instances du comité des fêtes présidé par René Dubois, avec qui les liens sont étroits. Il existe désormais une réelle coopération, complémentarité dans le respect de nos histoires qui se croisent. Les reines des différents quartiers sont d'ailleurs candidates au titre de reines du carnaval du Grand-Chalon.

    A la veille des vacances, une grande brocante, ce dimanche donc :
    Lors de notre assemblée générale, les aspects de mutualisation du matériel, du stockage ont été abordés. Les différents comités de quartier ont été impliqués également pour la création de la maison des seniors portée par la ville et notamment par Amelle Chouit, adjointe aux affaires sociales. La brocante est une activité commune, permettant tout comme nos retrouvailles annuelles au parc du château de La Loyère de renforcer les liens. Dès le premier week end de Septembre, l'Union participera à un autre grand-rendez vous, au colisée et au parc des expositions pour le forum de la vie associative et sportive.
    Des bénévoles du quartier Saint Laurent, tiendront aussi une buvette, aux Granges Forestiers, pour la guinguette, un autre événement festif, convivial et estival ; important pour les chalonnais.


    Quelques mots sur l'équipe qui est à vos côtés :
    Outre le président, Michel Duployer, l'équipe d'animation de l'union se compose de : Martine Michelin ( Comité Cartloup-Place de Beaune) et d'Yvette Michelin ( Saint Jean des Vignes) aux postes de vice présidente. Anne Marie Jeannet ( Saint Cosme-Bellevue) est en charge du secrétariat avec Dominique Martin ( Carloup). André Sanvert ( Citadelle) est en charge de la trésorerie avec Michel Platret ( Près Saint Jean).

    RENSEIGNEMENTS SUR LA BROCANTE DE DIMANCHE
    - Horaires : de 6h00 a 18h00
    - Lieux : Parking  rue pierre de Coubertin
    - Tarifs : -Exposants  2€ ML- Entrées    gratuites
    - Petite restauration  et buvette sur place Pas de réservation
    - Renseignements complémentaires : 06 73 48 74 90        : 06 63 01 42 57


    Nos photos : Michel Diployer-Président de l'Union des comités de quartier- avec André Sanvert, lors d'une distribution de colis pour les aînés du quartier Pasteur-Centre ville

     
     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 30 juin 2017 - Réagir

    Aventure Hors les murs pour l'Espace des Arts : témoignages

    Depuis juin 2016, l'Espace des Arts a fermé ses portes pour être entièrement rénové. À lire : le témoignage global de cette aventure, après une première saison passée hors les murs.

    >> Pour commencer la lecture, téléchargez le dossier ici :

    email.artishoc.com/t/r-l-jlltuhdk-htvztdb-t/

     
    Imprimer - - par EDA - 29 juin 2017 - Réagir

    Cinéma : j'ai vu pour vous : « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch... un bon cru ...

    Résumé ... ou synopsis, c’est selon :

    « « Jean a quitté sa famille bourguignonne, viticultricesur ses terres du côté de Santenay, en différent avec son père, et sa Bourgogne natale,


    il y a dix ans, pour faire le tour du monde et se retrouver en Australie … où il devient viticulteur !!

    En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance.

    Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère Jérémie. 

    Leur père meurt juste avant le début des vendanges. 

    En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces trois jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité,
    s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent » ».

    Le réalisateur de « L’Auberge espagnole » met à profit son talent à capter l’air du temps pour signer un film de terroir aux accents contemporains, dans un gouleyant alliage d’humour et d’émotion.

    La mise en scène est fluide, la photographie est jolie et les acteurs sont authentiques …

    Acteurs joliment mis en valeur par des prises de vue en plongée ou en gros plans, au sein du vignoble bourguignon, par tous les temps et toutes les saisons.

    Cette saga familiale, au premier abord taxée de bluette par les critiques snobinards, est très profonde et empreinte de sentiments rugueux, douloureux, enflammés, sincères … débordants parfois, mais toujours mus par l’amour filial, indestructible et essentiel.

    Cet amour que le père viticulteur, et son père avant lui, ont transmis depuis leur plus tendre enfance à leurs trois frères et sœur … les initiant à la dégustation les yeux bandés et dont ils se souviennent tout au long du film, est le fil conducteur d’une histoire qui les lie très fort, au-delà de leurs différences.

    Le retour/arrière n’est pas mièvre … il est joyeux et nécessaire à la réflexion et à la construction de chacun, pratiqué avec beaucoup d’humour, au travers des soucis familiaux d’héritage … notamment les voix off des deux frères, complices dont ils sont les observateurs … un vrai régal.

    A mes yeux, observatrice de l’être humain au travers des portraits que je lui porte régulièrement sur ce site, mon préféré, au demeurant, ce film est un beau film.

    Une belle histoire de fratrie beaucoup plus mue par l’amour familial et du vin que par le profit que cette dernière pourrait leur apporter.

    Une petite larme m'a échappé ... destinée à alimenter le rang de la vigne ... ou le sang de la vigne ...

    A déguster sans modération.

    Christiane Chapé

     
    Imprimer - - par christiane chapé - 26 juin 2017 - Réagir

    Fête des anciens fours à pains à Chaudenay ce week-end


    Oorganisée par la Confrérie des Anciens fours à Pain, la fête des anciens fours à pains s’est déroulée à Chaudenay ce wee-end.


    Samedi, l’inauguration s’est faite par un défilé de la Confrérie et de Confréries amies et une cérémonie à la salle des fêtes avec un rassemblement joyeux autour d’un repas.

    Dimanche, dans les rues du village : visite des anciens fours en fonctionnement pour l'occasion avec la possibilité d'assister à la cuisson de miches à l'ancienne, des flans traditionnels et brioches artisanales, qu'il sera possible d'acheter au gré de la balade gourmande.

    De nombreux stands d’artisanat d'art sont installés dans la rue principale du village avec exposition de véhicules anciens, tracteurs et plusieurs concerts …

    Un rendez-vous incontournable "La Tartinade de Midi", apéritif déjeunatoire (formules originales à base de tartines) en libre accès et au rythme d'un banda "Les Bandalous" qui vous immergeront à l'envie des Fêtes du sud-Ouest.

     
     
     

    Article et photos : Christiane Chapé

    Imprimer - - par christiane chapé - 19 juin 2017 - Réagir

    Saint-Rémy : journée éco-citoyenne sous le signe du « lapin blanc » d'Alice ...


    4ème journée éco-citoyenne ce samedi, place de l’hôtel de ville à Saint-Rémy avec vide jardins, chantiers citoyens, animations et restauration … et le marché dominical.


     

    Au programme :

    * chantier paillage : aménagement du massif de la rue Ottweiler, au travers d’un atelier paillage. Cette technique consiste à recouvrir le massif de graviers pour l’embellir et lutter contre les mauvaises herbes

    * chantier jardinage : le service environnement du Grand Chalon expliquera les intérêts et les méthodes du jardinage au naturel


     

    * savez-vous planter les fraises ? Plantez des jardinières dans lesquelles vous pourrez récolter les fruits et légumes tout au long de l’été

    * labyrinthe végétal : retrouvez votre chemin dans le labyrinthe à l’aide d’un quizz pour toute la famille

    * expositions : des expos autour du jardin au naturel et de la protection de l’environnement seront proposées

    * les z’héros phytos : pour passer d’un monde triste et pollué à un monde propre et joyeux, devenez un Z’héros phytos en relevant des défis et en résolvant des énigmes.

    Des aménagements, fabriqués par le club senior de la commune et des habitants, sont installés sur la place de la mairie : salon réalisé en palettes, jardinières peintes aux couleurs de la Cabane à Lire, plantations en espaliers …

    Plusieurs associations « vertes » expliquent leur démarche et donnent quelques conseils pour bien jardiner, vivre mieux avec l’écologie, la bonne nourriture ... un orchestre et des acteurs déguisés sous le signe d'Alice au pays des merveilles et du lapin blanc animent la journée qui se poursuivra jusqu’à 19heures, ce samedi.

     
     

     

    Article et photos : Christiane Chapé

    Imprimer - - par christiane chapé - 17 juin 2017 - Réagir

    Portes ouvertes à l'Association « Brut d'Expression » à Chalon


    L’association BRUT D’EXPRESSION, crée en 1995 par Annie et Jean-François Maugey, respectivement artiste, éducatrice spécialisée, responsable de l’ensemble des ateliers et éducateur spécialisé, sérigraphiste et graveur.


     

    Ce jeudi soir, dans le jardin de l’association -un havre de verdure et de silence-, situé dans l’enceinte du Bastion Saint-Pierre, remparts de protection de la ville, trésor du patrimoine chalonnais datant du XVè siècle, Daniel Brandely a proposé une performance artistique en plusieurs tableaux avec des ballons -trouvés sur place- avec une histoire poétique sur le rêve, l’attachement ou le détachement … face à des invités ravis.


     

    A noter ce jeudi, la présence, entre autres nombreux invités, de Benoit Dessaut, Adjoint à la culture et de Christelle Morin Dufoix, responsable de l'Espace Patrimoine de Chalon.

    La « Maison-Atelier » est constituée d’une équipe de professionnels qui accueillent et accompagnent des personnes en situation de handicap et des personnes du tout public, pour vivre ensemble des temps d’atelier, dans toutes les disciplines de l’expression artistique : arts plastiques, gravure, peinture, dessin.


     

    La « Maison-Atelier » a plusieurs pièces de convivialité : bibliothèque, cuisine pour collation et restauration lors des stages, des outils tels qu’une presse à graver, des instruments pour peindre, des matériaux et divers supports.

    Des installations arts plastiques et graphiques installées dans le jardin -telles les Mains Vertes- de Viviane Foulatier, les fines racines du lierre accrochées au mur du Bastion et peintes en couleurs vives, jouent avec la lumière et le vent, rendant le lieu féérique.


     

    BRUT D’EXPRESSION est un lieu où l’on court un risque : celui de la rencontre, de la différence, de la sincérité avec soi-même, avec l’autre, de la création.
    C’est un peu le sentier buissonnier de l’art.
    L’Association est également un lieu de réflexion et de recherche sur la pratique artistique.

    « « L’ART C’EST LE RISQUE » » : B. Van Velde.

     
     
     
     

    Article et photos : Christiane Chapé

    ------------------

    Infos pratiques :
    * Association Brut d’Expression : 14 rue Professeur Leriche à Chalon sur Saône
    * 03 85 93 46 79
    * brutdex@gmail.com
    * dans le cadre du « festival de caves » : spectacle ce vendredi à 20h à l’association
    * Brut d’Expression ouvre les portes de son jardin à 2 compagnies de Chalon Dans La Rue avec 4 représentations par jour

    Imprimer - - par christiane chapé - 16 juin 2017 - Réagir

    Saint laurent : Une quinzaine de créateurs au marché artisanal

    « Du côté météo, ce n'est pas idéal ; par contre pas moins d'une quinzaine d'artisans et créateurs ont répondu à notre invitation, pour ce troisième marché de l'année » a confié, Jérome Ruget, président de l'association « Au Coeur de l’île ».


    « Nous animons à la fois le quartier avec la présence mensuelle d'artisans » complète Jérome Ruget.
    Le marché artisanal, de la rue de Strasbourg, devrait s'achever vers 22 heures. Le mois prochain, il se déroulera le mercredi 12 Juillet, une date à retenir d'ores et déjà.

     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 14 juin 2017 - Réagir

    Les Midis du Patrimoine : « La Fontaine » dans la rue : aujourd'hui le chat


    Dans le cadre des « Midis du Patrimoine », visite ce mercredi autour du fabuliste animalier La Fontaine et plus particulièrement du chat.


     

    Ce cycle de visites-lectures, proposé par le service animation du patrimoine, s’est faite à deux voix avec Véronique, guide du Patrimoine et Marie-Annick, fondatrice et lectrice de l’association « La Page qui Rit » qui a récité la fable « Le chat et les deux moineaux ».
    C’est autour du chat que s’est déroulée la visite.


     

    Rendez-vous a été donné au n° 13 de la rue du Blé, devant la belle porte d’un immeuble du XVIIè siècle qui va évoluer en fonction des besoins. Cette bâtisse est munie de deux ouvertures en arc brisé, communes au n° 11 et au n° 13.

    Cette belle porte en ferronnerie en fonte, comprend deux panneaux ouvragés avec une ouverture en verre pour laisser passer la lumière, aux décors riches représentant la faune et la flore … et le chat avec ses yeux malins … et ses « cornes » !! Un chat cornu, peut-être ? Un chat huant aux grandes oreilles ?? Un chat du désert ??
    Le motif en fer forgé est en symétrie avec la fleur et les oiseaux qui l’entourent.


     

    La grille de la porte est conçue pour séparer l’intime de la vie publique.

    Le chat a toujours accompagné les époques de l’histoire : les Egyptiens vénéraient le chat, Richelieu est souvent représenté avec des chats à ses pieds … et plus près de nous saluons Félix le Chat, le bienheureux … et dans notre imaginaire moderne, de nombreux animaux se rapportent au chat : avec des cornes ou de grandes oreilles !!

    Tous les pays ont des attitudes différentes avec les chats : ainsi ne parle t’on pas de chat noir … ou de chat blanc adoré en Asie représentant la vigilance ...

    La ville de Chalon a un riche patrimoine de ferronneries qui ont évolué au cours du temps : de la ferronnerie en fonte à la ferronnerie moulée.
    La visite au travers des animaux dans la ville est une façon différente de regarder l’architecture avec les fables de La Fontaine, qui nous parle de ses sentiments au travers de petites répliques bien senties … genre « il faut se méfier des gens puissants » … sous couvert des animaux.

    L’on dirait aujourd’hui « MJDCJDR » !!

    Chalon est une ville pleine d'animaux.

    """ Le Chat et les deux Moineaux
    A Monseigneur le duc de Bourgogne
    Un Chat, contemporain d'un fort jeune Moineau,
    Fut logé près de lui dès l'âge du berceau.
    La Cage et le Panier avaient mêmes Pénates.
    Le Chat était souvent agacé par l'Oiseau :
    L'un s'escrimait du bec, l'autre jouait des pattes.
    Ce dernier toutefois épargnait son ami.
    Ne le corrigeant qu'à demi
    I se fût fait un grand scrupule
     D'armer de pointes sa férule.
    Le Passereau, moins circonspect,
     Lui donnait force coups de bec ;
    En sage et discrète personne,
    Maître Chat excusait ces jeux :
    Entre amis, il ne faut jamais qu'on s'abandonne
     Aux traits d'un courroux sérieux.
    Comme ils se connaissaient tous deux dès leur bas âge,
    Une longue habitude en paix les maintenait ;
    Jamais en vrai combat le jeu ne se tournait ;
    Quand un Moineau du voisinage
    S'en vint les visiter, et se fit compagnon
    Du pétulant Pierrot et du sage Raton ;
    Entre les deux oiseaux il arriva querelle ;
     Et Raton de prendre parti.
    Cet inconnu, dit-il, nous la vient donner belle
    D'insulter ainsi notre ami ;
    Le Moineau du voisin viendra manger le nôtre ?
    Non, de par tous les Chats ! Entrant lors au combat,
    Il croque l'étranger. Vraiment, dit maître Chat,
    Les Moineaux ont un goût exquis et délicat.
    Cette réflexion fit aussi croquer l'autre.
    Quelle morale puis-je inférer de ce fait ?
    Sans cela, toute fable est un œuvre imparfait.
    J'en crois voir quelques traits ; mais leur ombre m’abuse,
    Prince, vous les aurez incontinent trouvés :
    Ce sont des jeux pour vous, et non point pour ma Muse ;
    Elle et ses sœurs n'ont pas l'esprit que vous avez."""

    Jean de la Fontaine
    ---------------

    Bientôt «Les midis du patrimoine » avec Jean de la Fontaine dans nos rues : « l’éléphant » et « le cerf ».

     
     
     

     

    Article et photos : Christiane Chapé

    ------------------
    infos pratiques :
    Espace Patrimoine Chalon sur Saône  : 03 85 93 15 98

    Imprimer - - par christiane chapé - 14 juin 2017 - Réagir

    Maman, papa, je suis collée ! QUOI !!! Ado Vs Parent, qui a raison et qui a tort ?

    Jusqu’à maintenant, ils ont proposé des conférences et des petits groupes d’échanges, pour parler des problèmes que rencontrent les enfants et leurs parents. Mais ce mardi 13 juin, à la salle municipale du Clos bourguignon, le « Réseau atout parents d’ados » ainsi que d’autres partenaires nous ont proposé une soirée atypique d’un nouveau genre.


     

    A cette occasion, 4 comédiens, issus de la troupe Arc en Scène basé à Autun, sont venus assurer le show afin de soutenir les parents et proposer un temps d’échange aussi amusant que ludique entre parents et adolescents. Un spectacle d’improvisation sous forme de petits sketchs qui reprennent des scènes de la vie quotidienne. Ils démontrent l’absurdité des comportements à la fois des enfants mais aussi de leurs parents et des conséquences qu’ils engendrent au sein de leur vie de famille.


    L’intervenante, Lucie Fauvet, va ensuite revenir sur ces scènes pour que le public puisse échanger, partager des expériences et obtenir des conseils. Mine de rien, le projet aura mis 6 mois à être préparé, avec un échange constant entre la troupe et ses partenaires afin que chaque situation soit bien préparée et qu’elle porte du sens pour les familles…


     

    Pour un premier essai, ce théâtre-débat a ouvert la bonne voie. Un spectacle d’une heure trente qui ne manque pas d’humour et qui fait réfléchir. En voilà une belle manière d’apprendre et de comprendre tout en s’amusant. Grand et petit étaient ravis de cet échange et nous espérons qu’il en sera de même pour les prochaines éditions.

     
     
     
    Imprimer - - par Sylvain et Corentin, journalistes-stagiaires - 14 juin 2017 - Réagir

    24ème marché de la création sous le signe du CŒUR ce dimanche sur les quais à Chalon


    SOUS LE SIGNE DU COEUR avec la démarche d’aide et de partage du Lions Club féminin Saocouna, au profit d’œuvres sociales : « la canne blanche », « le centre de glaucome », les bibliothèques sonores », les écoles de chiens guides …

     

     

    Les Lions agissent grâce aux 1 200 français et à leurs associations spécialisées.

    Le Lions de France, une fédération de générosité depuis plus de 60 ans.

    Saocouna, Lions Club féminin de Chalon sur Saône, mis en place par Jeannine, a 25 ans d’âge et présente ce dimanche, sur les quais de Saône, sa 24ème édition du marché de la création.

    La devise des clubs est « Nous servons » et des verbes forts entourent le logo du club : unir, créer, promouvoir, encourager, s’intéresser.

     

    $

     

     

    SOUS LE SIGNE DU COEUR, par la présence, ce matin sur le marché de la création, de l’association « Toujours femme », à l’écoute et apportant son aide aux femmes atteintes du cancer du sein.

    SOUS LE SIGNE DU COEUR grâce à Lydie, par son savoir-faire de modiste-chapelière au travers de jolis bandeaux originaux et colorés, pour les femmes perdant leurs cheveux en cours de traitement.


     

    SOUS LE SIGNE DU COEUR, par de nombreuses œuvres artistiques, faites main.

    70 exposants ont répondu présents pour exposer leurs savoir-faire ce dimanche : céramique, textiles, bois, bijoux, maroquinerie, papier, fil de fer, gravures sur verre, livres, tissus, galets, peintures, vieux outil, suspensions de jardins, calligraphie, laine, boutons ...

    « Le cœur y est » ce dimanche sur les quais de Saône à Chalon : une belle exposition artisanale et artistique, sous le soleil, exactement.

     
     
     

     

    Article et photos : Christiane Chapé

    Imprimer - - par christiane chapé - 11 juin 2017 - Réagir

    Duo de clavecins, pour un hommage à Froberger

    L'association Abigail Mathieu n'en reste bien sûr pas là. Comme à son habitude, après chaque présentation, l'association nous divertit d'un concert des plus vivifiants. Également envoyés par le conservatoire de la ville, nous avons eu cette fois-ci, un duo de clavecinistes, deux professeurs des conservatoires de Chalon-sur-Saône et Montbéliard. Carie Seguin et Michel Laizé, dont le talent n'est plus à prouver, ont profité de l'occasion pour rendre un hommage à un compositeur du XVIIème siècle peu connu par les Français, Johann Jakob Froberger.



    Il en restera pas moins un personnage des plus importants et des plus passionnants, dont le travail, touchant tous les styles à travers l'Europe, aurait influencé les plus grands compositeurs de l'époque, comme par exemple Bach ou encore Mozart. Sa musique est un récit de ces péripéties, de ces nombreux voyages à travers l'Europe dont il nous transmet l'émotion vécue. Ce fut un sacré personnage avec une vie bien remplie dont les deux musiciens n'ont cessé de « chanter » les louanges.



    Un très beau choix de la part de ces deux clavecinistes qui lui font un très bel hommage, 350 ans après son décès. Ses œuvres ne furent pas exclusives à la représentation, d'autres morceaux furent interprétés mais tous ont été aussi influencés par l’œuvre de Froberger. Bien plus court que la chorale de la dernière fois, cela n'en reste pas moins une performance magnifique, à la fois douce et raffiné, dont nos oreilles sauront s'en souvenir longtemps...

     
     
    Imprimer - - par Sylvain, journaliste-stagiaire - 11 juin 2017 - Réagir



    Rechercher dans cette rubrique  


     

    LE FIL INFO EN DIRECT

    EN UNE - SORTIR
    NOUS CONTACTER

     agenda FOCUS 

    HUMEURS, & DÉBATS 
    Lettre d'information

    Nos billets
    PHOTOS  BD
    CINÉMAS
     
    TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



    RÉGIE PUB : Contact ici

     
    Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle