entre nous - chalon sur saone

Ca se passe à Chalon ou dans les environs !


Communiqués officiels

Cette rubrique recueille les communiqués diffusés par nos élus et collectivités locales auprès des médias.

 
Publicité.

 

 

Sécurisation du Festival Chalon dans la rue

DISPOSITIF POLICE NATIONALE
Festival CHALON DANS LA RUE

Du 19 au 23 juillet 2017, la ville de CHALON accueille son célèbre festival CHALON DANS LA RUE.

Comme l’an dernier, la DDSP de Saône-et-Loire se mobilise fortement pour sécuriser au mieux cette manifestation, en l’absence de force mobile.


Depuis plusieurs semaines, de nombreuses réunions préparatoires se sont tenues sous l’autorité du
Sous-Préfet de CHALON-SUR-SAONE en lien ,étroit avec les organisateurs du festival et la Mairie. Compte
tenu de la prorogation de l’Etat d’urgence, de nombreux dispositifs de sécurisation passive sont cette année
encore mis en place (véhicules lourds anti-bélier, blocs de béton, barrièrage ERAS,…).


Cette année encore, le dispositif SENTINELLE fera partie intégrante du dispositif de sécurisation sous
l’autorité du Délégué Militaire départemental. Ce sont 26 militaires du 44° régiment des transmissions basé à
MUTZIG qui oeuvreront cette année aux côtés de la police nationale pour assurer la sécurisation des festivités.
De nombreuses restrictions de circulation, ainsi que des mesures de déviation ou d’interdiction de
passage sont particulièrement bien matérialisées pour permettre aux 200 000 personnes attendues de
pouvoir se rendre sur les scènes du Festival en toute sécurité.


De son côté, la Police nationale engage de nombreux moyens humains sur la totalité des journées du
festival. En sus des services de sécurité dédiés par les organisateurs et la commune, la mission de
sécurisation du festival est prioritaire pour la sécurité publique.
Mobilisant tout particulièrement la circonscription de Chalon mais aussi les 3 autres CSP du
département, chaque jour près de 75 effectifs participent au dispositif de sécurisation, avec une gradation
de l’engagement des effectifs qui monte en puissance au long de la journée.


Ce chiffre de 75 personnels mobilisés chaque jour correspond à plus de 50% de l’effectif actif du
commissariat.
Toutes les unités sont mobilisées pour participer à cet événement (unités judiciaires, unités à
vocation de sécurité routière, unité d’intervention et d’assistance de proximité, unités d’appui spécialisées). La
DDSP fournit chaque jour 3 équipages de renfort issus des 3 autres commissariats du département
pour la partie nocturne essentiellement.


Au plus fort de l’événement, ce sont donc 10 patrouilles-trinôme qui sont consacrées à l’événement. 1
officier de commandement du dispositif est prévu chaque jour en journée et 1 pour la vacation nocturne.
Les effectifs habilités embarqueront sur certaines patrouilles le PM Beretta. La BAC, effectif
d’intervention de 2ème niveau, participe activement au dispositif de 16h00 à 05h00 équipé du fusil d’assaut
HK G 36 dédié à la lutte anti terroriste.


Dans le cadre de la coopération renforcée des territoires, la gendarmerie est sensibilisée à
l’importance de l’événement et toute demande éventuelle de renfort sera considérée comme prioritaire.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 20 juil 2017

L'angioplastie à Chalon-sur-Saône : les parlementaires du Nord Saône-et-Loire seront reçus

L’angioplastie à Chalon-sur-Saône :
les parlementaires du Nord Saône-et-Loire seront reçus
par Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé,
le vendredi 28 juillet au ministère


L'implantation de l'angioplastie au Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône est indispensable pour la qualité des soins prodigués aux patients de tout le nord du département.

Un seul site d’angioplastie en Saône-et-Loire, à Mâcon depuis janvier 2012, dessert à peine 200 000 habitants du fait de la proximité des sites d’angioplastie de Bourg-en-Bresse et Villefranche-sur-Saône. Concernant le territoire Nord de la Saône-et-Loire – 350 000 habitants avec Chalon-sur-Saône pour site pivot –, le « besoin exceptionnel » a été reconnu par un arrêté de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté en juillet 2016, avant que l’ARS elle-même ne le rejette le 31 mai 2017. Depuis de longs mois, un désaccord profond et inexplicable s'est installé entre les Centres hospitaliers de Dijon, Mâcon et Chalon-sur-Saône.

Cette situation n’est pas satisfaisante pour l’équilibre territorial de l’organisation de la santé publique. Ne pas installer l’angioplastie au CH de Chalon serait pérenniser l’injustice de ce déséquilibre territorial et organiser la désertification médicale de tout le Nord de la Saône-et-Loire en cardiologie, avec en outre le risque du départ des cardiologues hospitaliers chalonnais compétents en angioplastie.

L’urgence de la réalisation de ce projet se mesure par la perte de chance cardiologique et de survie pour toutes les situations coronariennes aiguës qui peuvent aboutir à l’infarctus du myocarde. Dans ces cas graves, même les moyens de transport les plus rapides ne rattrapent pas les minutes perdues, facteur de mortalité. Il s’agit donc bien d’un sujet vital pour tous nos concitoyens du nord de la Saône-et-Loire.

Nous défendrons le projet d’angioplastie à Chalon-sur-Saône auprès de Madame le Ministre de la Santé, le vendredi 28 juillet, afin qu’elle dispose de tous les éléments permettant de juger de la réalité de la situation.


Les Parlementaires de Saône-et-Loire :

Les Députés Cécile Untermaier, Raphaël Gauvain et Rémy Rebeyrotte

Les Sénateurs Marie Mercier, Jean-Paul Emorine et Jérôme Durain
 
Imprimer - - par Les Parlementaires de Saône-et-Loire - 19 juil 2017

Grand Chalon : faux vendeurs de couteaux

Dans les communes du Grand Chalon une personne fait du porte-à-porte auprès des personnes agées, leur proposant des aiguisages de ciseaux et couteaux à des prix très élevés et se faisant passer pour un membre de la Famille Micheron, Coutellerie chalonnaise depuis 130 ans.
Il est rappelé que la Coutellerie Micheron ne procède jamais à du porte à porte. Il est conceillé d'appeler le commissariat de polices en cas de visite.
Imprimer - - par Grand Chalon - 19 juil 2017

Gilles platret soutient le général de Villers

Gilles Platret, maire de Chalon, appele les Chalonnais à se rassembler en soutien au général de Villiers et à l'armée française ce jeudi 20 juillet, à 11h45, devant la caserne Carnot, avenue de Paris.

Soutenons le général de Villiers et l'armée française ce jeudi à 11h45 !


À l'annonce de la démission du général Pierre de Villiers, Chef d'Etat-Major de nos armées, la stupéfaction a saisi le pays.

Cette décision a été entraînée par le double refus du président de la République d'accepter que le Chef d'État-Major s'exprime librement devant une commission de l'Assemblée nationale et, pire encore, de donner à nos armées les moyens suffisants de mener la guerre contre l'islamisme.

Cette double faute engendre une puissante réprobation de la part des Français. Car, dans cette affaire, le général de Villiers représente plus que lui-même : il représente l'honneur de l'Armée française.

Face à cet état de fait, au nom du lien qui unit l'Armée et la Nation, j'appelle tous les habitants de Chalon et de la région chalonnaise à se rassembler en soutien au général de Villiers et à l'armée française ce jeudi 20 juillet, à 11h45, devant la caserne Carnot, avenue de Paris.

J'invite en particulier les anciens militaires de Chalon et du Chalonnais, qui possèdent ce droit de manifestation que n'ont pas les soldats d'active, à se joindre à nous pour ce rassemblement -pacifique et déterminé- d'expression de la solidarité de notre ville et de sa région au général de Villiers et à l'ensemble des soldats qui se battent au péril de leur vie pour notre liberté.


Gille Platret
Maire de Chalon-sur-Saône
Imprimer - - par Gilles Platret - 19 juil 2017

Le maire de Chalon saisit le ministre de l'Intérieur pour demander un plan anti-rodéos

Face a la multiplication des rodéos urbains, qui mettent en danger la vie des riverains et celle des conducteurs, au mépris le plus total du code de la route, le maire de Chalon vient de saisir le ministre de l'Intérieur pour qu'il mette en place, sur le plan national, un plan anti-rodéos en donnant à la police nationale les moyens d'agir. Il propose que la ville de Chalon-sur-Saône devienne une ville test en la matière.
Imprimer - - par Mairie de Chalon - 19 juil 2017

La Ville de Chalon-sur-Saône recrute un(e) directeur(rice) des musées

La Ville de Chalon-sur-Saône recrute pour ses Musées Municipaux Un Directeur (trice) Des Musées (F/H)
Filières : Culturelle


Description du poste
La Ville de Chalon sur Saône

Ville d’Art et d’Histoire
46200 habitants
Centre Universitaire
Second pôle économique de Bourgogne
Ville centre d’une agglomération de 120 000 habitants
Offre un cadre de vie chaleureux dans un environnement naturel préservé
Idéalement situé sur l’axe Paris/Méditerranée

recherche pour ses Musées Municipaux

Un Directeur (trice) Des Musées (F/H)
(Cadre d’emplois des conservateurs du patrimoine)

- le musée Nicéphore Niepce Ses collections de près de 3 millions d’objets et d’images permettent de présenter l’histoire de tous les procédés de production et de reproduction de l’image, d’expliciter les pratiques photographiques, artistiques et d’amateurs, depuis l’invention en 1816 jusqu’au développement numérique actuel, et d’expliquer à un large public les enjeux des révolutions technologiques qui transforment en profondeur la nature et les usages de l’image moderne. Par ses expérimentations et créations interactives de haute technologie, il est un acteur reconnu de la recherche et de l’image mais place toujours le spectateur au centre de ses préoccupations.

- le musée Vivant Denon Le musée doit son nom à Dominique-Vivant Denon, dessinateur, graveur, écrivain, voyageur, diplomate, premier directeur du musée du Louvre et Ministre des Arts de Napoléon 1er. Cet esprit curieux et ouvert sur le monde se retrouve dans les collections du musée chalonnais qui présentent en particulier : peintures, sculptures et dessins du XVIème et XIXème siècle, gravures sur bois, mobiliers et objets ethnographiques. Une collection d’objets archéologiques, notamment subaquatiques, dresse par ailleurs un panorama de la préhistoire à l’histoire du Val de Saône. Les collections, fruit d’aventures individuelles, de la passion et de la générosité d’hommes illustres ou plus modestes, sont régulièrement mises en perspective par des artistes contemporains.

MISSIONS

Missions générales :

Dans le respect de la politique culturelle définie par la collectivité et en lien étroit avecla Directionrégionale des Affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, le conservateur, directeur des musées de Chalon-sur-Saône, aura à charge de :

proposer une stratégie de développement à court, moyen et long termes afin de permettre aux musées de se projeter dans l’avenir, en particulier au regard du projet de reconversion urbaine de l’Ile Saint Laurent, et de renforcer leur attractivité et leur rayonnement national et/ou international,
développer les partenariats et mécénats,
finaliser le projet scientifique et culturel (PSC) du musée Denon et piloter, voire actualiser, celui du musée Niepce en cohérence avec les orientations de la politique culturelle de la collectivité,
coordonner scientifiquement et techniquement les projets des musées,
élargir et renforcer le processus de mutualisation des équipes (effectif actuel : 54 agents),
garantir le bon fonctionnement administratif, juridique et financier des deux établissements.

Activités principales et compétences
Gestion, promotion et animation des musées – valorisation des collections

poursuivre la démarche de mutualisation des services des musées (administration, équipe technique, communication, service des publics, accueil-surveillance) et en élargir le champ dans la limite des contraintes scientifiques (gestion des bibliothèques, inventaire-documentation, régie d’œuvre, etc.),
proposer et mettre en œuvre un projet de développement de l’offre des musées, créer de nouvelles activités et poursuivre le partenariat régulier mis en place avec les structures culturelles chalonnaises ou extérieures,
poursuivre la mise en œuvre d’une politique forte de médiation en faveur des publics,
coordonner les participations des musées aux évènements nationaux ou locaux (Nuit des musées, journée nationale de l’archéologie, journées européennes du patrimoine, Paris-Photos, festival Chalon dansla Rue, etc.),
poursuivre la politique d’acquisition d’œuvres en lien avec les élus chalonnais concernés et les représentants des institutions culturelles référentes (Drac BFC, FRAM, Commission régionale d’acquisition, etc.),
poursuivre la politique d’expositions permanentes et/ou temporaires et favoriser la diffusion des collections par tous supports adaptés et diversifiés.

Management et gestion administrative et financière

manager et animer les équipes,
définir et/ou renforcer le rôle et les missions d’expertise, de conseil et d’encadrement mutualisé des responsables de services des musées ; préserver et mettre en valeur par la délégation notamment, l’expérience et les compétences acquises,
élaborer les budgets prévisionnels des musées et en suivre l’exécution budgétaire en lien avec le Pôle administratif et financier Attractivité du territoire etla Directiondes Finances,
rechercher activement des financements externes ; contrôler l’élaboration des dossiers de subventions.

Connaissance et technicités exigées pour le poste

connaissances scientifiques expertes dans les domaines concernés et maîtrise des cadres juridiques afférents,
connaissance du fonctionnement des institutions muséales et des collectivités territoriales,
sens prononcé des relations publiques (partenariat, collectivités..),
sens du dialogue et diplomatie,
compétences managériales, animation d’équipe,
pilotage de projet, créativité,
expérience affirmée dans un ou plusieurs postes similaires.

Pour répondre à cette offre :

Les personnes intéressées devront faire parvenir leur candidature (lettre de motivation et CV) avant le 15 septembre 2017 à Direction des Ressources Humaines, Hôtel de Ville CS 70092, 71321 CHALON SUR SAONE CEDEX ou par Email : nathalie.courtois@chalonsursaone.fr

La Ville de Chalon-sur-Saône et la Communauté d’Agglomération le Grand Chalon sont signataires de la charte lutte contre les discriminations et sont des collectivités handiaccueillantes

 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 14 juil 2017

Sébastien Martin et Dominique Lanoiselet, se réjouissent de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle suite aux inondations de juin 2016.


Face aux dégâts considérables causés par cet épisode pluvieux exceptionnel, Sébastien Martin et Dominique Lanoiselet , conseillers départementaux du canton Givry-Buxy, s’étaient rendus sur le terrain, accompagnés par le Président Accary. A la suite de ce constat catastrophique, le Conseil Départemental avait débloqué 200 000 euros d’aide exceptionnelle pour permettre la réfection des voiries départementales et communales.

La liste des communes reconnues en État de catastrophe naturelle suite aux intenses épisodes orageux des 24 et 25 juin 2016 vient d'être publiée : Barizey, Bissey-sous-Cruchaud, Cersot, Jambles, Moroges, Saint-Denis-de-Vaux, Saint-Jean-de-Vaux, Saint-Mard-de-Vaux, Saint-Martin-du-Tartre, Saint-Martin-sous-Montaigu et Rully commune du Grand Chalon.


Pour ces communes, les administrés qui ont fait la démarche de s’enregistrer en mairie ont jusqu'au Lundi 17 juillet pour se rapprocher de leur assureur.


Néanmoins Sébastien Martin et Dominique Lanoiselet restent attentifs à la situation de Mellecey qui est exclue à ce jour de ce dispositif.

 
Imprimer - - par Grand Chalon - 13 juil 2017

Angioplastie à Chalon : démarche des sénateurs de Saône-et-Loire

L'angioplastie à Chalon-sur-Saône : les sénateurs de Saône-et-Loire Marie Mercier, Jean-Paul Emorine et Jérôme Durain, ont eu un échange mardi 11 juillet au Sénat avec Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, qui a proposé de les recevoir la semaine prochaine à son ministère.

Cette démarche répond à la demande de rendez-vous des parlementaires concernés par l'offre de soins du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Saône-et-Loire/Bresse/Morvan.
 
Imprimer - - par Communiqué - 12 juil 2017

SAÔNE ET LOIRE :Création du GIP Equivallée Haras national de Cluny

Le Groupement d’Intérêt Public Equivallée Haras national de Cluny : une seule entité pour gérer un site dédié au cheval

Le Haras national de Cluny, le site départemental Equivallée, le centre équestre départemental et l’hippodrome municipal sont désormais regroupés en une seule et même entité : le Groupement d’Intérêt Public Equivallée Haras national de Cluny.

L’arrêté du 15 juin du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation paru dans le Journal Officiel de la République Française du 28 juin 2017, fixe les conditions de cette convention constitutive signée le 18 juillet 2016 par André Accary, Président du Conseil départemental de Saône-et-Loire ; Henri Boniau, maire de Cluny ; et Christian Vanier, Directeur général de l’Institut français du cheval et de l’équitation, en présence de Jean-François Cognard, président de l’association Équivallée.

Ce GIP a été constitué en vue de mutualiser les ressources et les moyens, afin d’assurer la gestion, l’exploitation, le fonctionnement, la promotion et la valorisation de l’ensemble des actions publiques à vocation hippique à Cluny. L’objectif étant d’optimiser l’exploitation d’un site dédié au cheval. Le GIP Equivallée Haras national de Cluny est représenté par des membres issus du Département de Saône-et-Loire, de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et de la Ville de Cluny.

L’assemblée générale constitutive a désigné Hervé Reynaud, conseiller départemental délégué au patrimoine et la culture, à la présidence de ce Groupement d’Intérêt Public.
 
Imprimer - - par CD 71 - 12 juil 2017

ATTENTION : risque canicule, protégez-vous !

ATTENTION !!!
RISQUE DE CHALEUR ANNONCE

PROTÉGEZ VOUS, UN COUP DE CHALEUR PEUT ETRE GRAVE

COMMENT

Se protéger de la chaleur

· Eviter les sorties aux heures les plus chaudes (généralement entre 12 et 16 H)
· Fermer fenêtres et volets
· Ouvrir la nuit pour aérer et ventiler en provoquant des courants d’air

Se rafraîchir

· Prendre régulièrement des douches ou s’humidifier le corps
· Rester dans une pièce fraîche à l’intérieur de votre appartement

Boire et continuer à manger

· Boire même sans soif
· Manger fruits et légumes – Fractionner vos repas

Chalonnais, prenez des nouvelles de vos voisins âgés, proposez leur votre visite et vos services

Ne pas hésiter à aider ou à se faire aider

Si vous vous sentez seul, isolé

· Afin de favoriser l’intervention des services sociaux et sanitaires, les maires recueillent les éléments relatifs à l’identité, à l’âge et au domicile des personnes âgées et handicapées qui en ont fait la demande.

Appelez la Maison des Seniors
36, rue Général Leclerc à Chalon sur Saône
03 85 93 85 20
 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 7 juil 2017

Attention : démarchage au nom usurpé du Département

Suite au signalement d’un particulier, le Département met en garde la population sur le démarchage téléphonique émanant du numéro 00 32 39 19 20 63. Il s’agit d’un message préenregistré commençant par « Le Conseil Départemental vous informe que vous n’avez toujours pas bénéficié des aides pour l’isolation…».

Il s’avère d’un démarchage abusif pour lequel le titre du Département a été usurpé.

Aussi le Conseil départemental met en garde la population qui pourrait être victime de ces appels. Aucun démarchage téléphonique n’est organisé par la collectivité départementale.
Cette dernière va d’ailleurs déposer une plainte pour usurpation de titre.
 
Imprimer - - par CD 71 - 6 juil 2017

Marie Mercier : hommage national rendu à Madame Simone Veil

Les Sénateurs de Saône-et-Loire Jérôme Durain, Marie Mercier et Jean Paul Emorine ont assisté à l’hommage national rendu ce matin dans la cour des Invalides à Madame Simone Veil qui voua sa vie à la justice et à la dignité humaine, aux femmes et à l’Europe.

 


Ses deux fils ont tenu des propos émouvants : "Ta détermination constituait la trame de l'armure qui t'a permis de survivre à l'enfer" prononça l'un d'eux, tandis que le second s'est souvenu des "combats" de leur mère et de celui pour la "réconciliation, pour une Europe de paix, de solidarité et de progrès partagé."

La cérémonie, présidée par Emmanuel Macron, s'est déroulée devant un public où toutes les générations se mêlaient, un public impressionné et ému, venu honorer une grande dame ayant fait la preuve d'un courage sans faille tout au long de sa vie.

Le président de la République a conclu son éloge en témoignant de "l'immense remerciement du peuple français à l'un de ses enfants tant aimés."

Dans la cour solennelle des Invalides, nous avions à l'esprit l'énergie, la vivacité, la détermination, l'enthousiasme de son tempérament. Sa manière bien à elle de célébrer la vie.

Madame Simone Veil fait désormais partie des éternels.

--
Marie Mercier
Sénateur de Saône-et-Loire
Maire de Châtenoy-le-Royal
 
Imprimer - - par Marie Mercier Sénateur de Saône-et-Loire - 5 juil 2017

Infos Maison départementale de l'autonomie et de la Maison départementale des personnes handicapés

Maison départementale de l’autonomie
Maison départementale des personnes handicapées
Modification temporaire des heures d’ouverture au public



Les accueils physique et téléphonique du public de la MDA - MDPH de Mâcon, située 18 rue de Flacé, à l’Espace Duhesme du Conseil départemental, sont temporairement fermés l’après-midi.

Ainsi, à compter de ce mardi 4 juillet et jusqu’au 21 juillet, l’accueil sera ouvert uniquement le matin de 8 h 30 à 12 h 30

L’après-midi, les usagers ont la possibilité de retirer des dossiers de demande ou déposer leurs dossiers complétés ou les pièces nécessaires au traitement des demandes en cours, à l’entrée de la MDA – MDPH.

Cette organisation est temporaire et les services de la MDA – MDPH remercient par avance les personnes en situation de handicap et leurs familles de leur compréhension.
 
Imprimer - - par CD 71 - 5 juil 2017

Le Grand Chalon s'engage avec les climats de Bourgogne

Le Grand Chalon signataire de la convention cadre entre l’association des Climats de Bourgogne, les collectivités territoriales et le monde viticole
Le Grand Chalon, aux côtés de nombreux partenaires, s’est engagé sur 3 ans pour un plan d’actions pour la sauvegarde et la valorisation des Climats du vignoble de Bourgogne Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’une nouvelle étape primordiale pour l’avenir du territoire inscrit.

La signature de la Convention-cadre du lundi 3 juillet 2017 engage les collectivités, l’Etat et les organisations professionnelles autour de grands projets en faveur de la connaissance, de la sauvegarde, de la valorisation et du développement et de la coopération autour des Climats du vignoble de Bourgogne.

30 pistes de travail ont été définies comme prioritaires dans la programmation à l’horizon 2019. Le Grand Chalon s’impliquera prioritairement sur les démarches de mise en valeur du patrimoine, plusieurs projets émergent sur les territoires communaux : actions de rénovation du patrimoine, traitement des entrées de ville, travaux sur le bâti et les espaces publics notamment, sur le choix de la signalétique sur l'ensemble du périmètre et pour un repérage fin des équipements à mettre en place.
 
Imprimer - - par Grand Chalon - 4 juil 2017

ANGIOPLASTIE : Tous à Paris le 11 juillet pour soutenir notre hôpital !

Dans le cadre de la mobilisation pour un projet de coronarographie-angioplastie à l'hôpital de Chalon-sur-Saône, une manifestation est organisée à Paris, devant le Ministère de la Santé, mardi 11 juillet 2017 à midi.

Les citoyens de Chalon et du bassin de vie sont invités à se joindre à cette manifestation.
Des bus (gratuits) partiront du parking du centre hospitalier William Morey mardi 11 juillet à 5h,
Le repas du midi sera tiré du sac.

Les personnes souhaitant participer sont invitées à réserver par téléphone : 03 85 90 50 04 / 03 85 91 00 86
Le retour est prévu en fin de soirée.


Direction de la communication et de l'information
Ville de Chalon-sur-Saône
 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 4 juil 2017

Lettre ouverte du Centre hospitalier de Chalon-sur-Saône à Mme la Ministre de la Santé

Communiqué : lettre ouverte du Centre hospitalier de Chalon-sur-Saône à Mme la Ministre de la Santé

Lettre ouverte du Centre hospitalier de Chalon-sur-Saône à Mme la Ministre de la Santé by vivre-a-chalon on Scribd

 

 

 

Lettre ouverte du Centre hospitalier de Chalon-sur-Saône à Mme la Ministre de la Santé by vivre-a-chalon on Scribd

 

Imprimer - - par Ville de Chalon - 4 juil 2017

CD 71 : Bilan accompagnement des BRSA et lutte contre la fraude au RSA

Point d’étape sur les dispositifs concernant la lutte contre la fraude au RSA en partenariat avec Pôle Emploi et CAF : plus de 300 dossiers frauduleux et d’1 M€ de préjudice en deux ans


La politique des Solidarités, compétence phare du Département de Saône-et-Loire, représente le premier poste de dépenses budgétaires. Malgré le désengagement de l’Etat, qui exige beaucoup des Départements sans compenser, la majorité du Président André Accary souhaite poursuivre sa politique volontariste en matière d’insertion sociale et professionnelle : « Le Département doit sortir de cette image de financeur. Nous pouvons incarner un renouveau politique tout en préservant le lien social. »
C’est d’ailleurs ce à quoi la collectivité s’applique depuis 2015, dans le cadre de ses dispositifs d’accompagnement, de contrôle et de lutte contre la fraude au Revenu de Solidarité Active (RSA), en partenariat avec Pôle emploi et la Caisse d’allocations familiales.

L’accompagnement : En 2017, le RSA représente 61 M€ pour le Département (+1,67% qu’en 2016) pour plus de 10 000 foyers bénéficiaires. L’implication des professionnels des trois institutions en charge de ce dispositif est donc essentielle. C’est un véritable accompagnement que les partenaires ont engagé avec ces personnes en grande précarité financière, sociale et professionnelle, qui a permis à ce jour la prise en compte d’environ 700 demandeurs d’emploi. La collectivité poursuivra son soutien aux actions d’accompagnement pour les bénéficiaires du RSA en partenariat avec Pôle Emploi et CAF mais aussi en direction des Structures d’Insertion par l’Activité Economique, soit près de 3M€.

Contrôle et lutte : En 2016, la commission administrative des fraudes, instance partenariale rassemblant la CAF de Saône-et-Loire et le Département, a qualifié 259 dossiers de frauduleux pour un montant de 788 572 €. Depuis le 1er janvier 2017, 77 dossiers ont été identifiés comme frauduleux pour un montant de 324 554 €. Ainsi, au total, la lutte contre les fraudes au RSA représente depuis deux ans pour le Département plus d’un million d’euros de préjudice.
C’est pourquoi, dans les années à venir, le Département maintiendra son niveau de vigilance et de contrôle concernant la fraude au RSA.

 
Imprimer - - par CD 71 - 3 juil 2017

SAÔNE ET LOIRE :La sécurité des agents de la DIR CENTRE-EST sur la RCEA

En Saône-et-Loire la Direction interdépartementale des routes Centre-Est (DIR Centre-Est) exploite et entretient 150 km de la RCEA composée des RN 79, 70 et 80.

La DIR Centre-Est se mobilise pour la sécurité des agents qui interviennent sur les routes.


Sur la route il y a bien sûr les usagers mais aussi ceux qui interviennent sur la route. Les pompiers, les forces de l’ordre, les dépanneurs et les personnels d’exploitation de la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est (DIR-CE).

Les interventions s’effectuent de jour comme de nuit, sur des chantiers fixes ou mobiles et peuvent être aussi des interventions d’urgence.
Le métier des agents est rendu dangereux par le comportement de certains conducteurs. Ces agents travaillent pour vous, pour votre sécurité et votre confort, faites attention à eux !

En Saône-et-Loire, 56 agents travaillent sur la RCEA. Ils sont répartis dans trois Centres d’Entretien et d’Intervention (CEI) situés à Charnay-lès-Mâcon, Paray-le-Monial et Montchanin. En 2016 et 2017, pas moins de quatre accidents ont été constatés avec des véhicules de balisage de la DIR Centre-Est. Au total, ce sont trois fourgons d’interventions et une remorque de balisage qui ont été heurtés par des usagers. Les conséquences principalement matérielles auraient pu être beaucoup plus graves.
Le dernier accident a impliqué deux agents du CEI de Paray-le-Monial le 22 mai 2017. Lors d’un balisage, un poids-lourd a percuté leur fourgon par l’arrière, traînant celui-ci sur une centaine de mètres, les deux véhicules terminant leur course sur le bas-côté. Si les deux agents impliqués s’en sont sortis indemnes physiquement ils n’en demeurent pas moins très choqués par la violence du choc.

En 2016, sur l’ensemble de la DIR Centre-Est qui exploite et entretient 1 233 km de réseau, ce sont 26 remorques de balisage qui ont été heurtées.


 

Afin de sensibiliser les usagers à ce sujet, des affiches ont été posées sur les véhicules de balisage et d‘intervention de la DIR Cente-Est circulant en Saône-et-Loire et sur les aires de repos.

 
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 1 juil 2017

Aménagement d'une traversée piétonne au débouché de la piste cyclable de la Thalie

 

La réalisation d'une traversée piétonne sur la RD906 entre le 26/06 et le 11/07 va permettre de
boucler la liaison Lux - Saint-Rémy aménagée spécifiquement pour les piétons et cyclistes.
Le passage piéton, équipé d'un refuge central et d'un éclairage spécifique, permettra aux piétons et
cyclistes en provenance de la voie cyclable de la Thalie de rejoindre le centre de Saint-Rémy via la
rue Charles Dodille.


Sa réalisation viendra cloturer définitivement le chantier d'aménagement du carrefour de Droux.
Les impacts sur la circulation sont réduits au strict nécessaire :
- Du lundi 26 au vendredi 30 juin, chaussée rétrécie pour élargissement ponctuel de la RD906 et
circulation bidirectionelle maintenue
- Le samedi 01 juillet, sens Droux → Chalon-centre dévié par rue Charles Dodille pour permettre
le rabotage des chaussées
- Du lundi 03 juillet au vendredi 07 juillet, réalisation de l'ilôt refuge central avec chaussée
rétrécie au droit du chantier et circulation maintenue.
- La nuit du lundi 10 au mardi 11 juillet, RD906 coupée entre 20h et 6h pour réalisation des
enrobés et du marquage au sol. Les deux sens de circulation sont déviés par la rue Charles Dodille

 

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 29 juin 2017

SAÔNE ET LOIRE : Risques liés au démarchage : la direction départementale de la protection des populations se mobilise

 

Depuis le 1er janvier 2017, la Direction départementale de la protection des populations a noté une augmentation des plaintes liées à des faits de démarchage à domicile dans le département, notamment pour des travaux en lien avec les économies d’énergies (rénovation, pose de panneaux photovoltaïques…)
 
Il est donc nécessaire de renforcer la prévention et de sensibiliser les consommateurs aux bons réflexes à adopter lors de ce type de démarchage. Les agissements de ces professionnels sont également dommageables pour les professionnels vertueux qui subissent une image dégradée de leur secteur d’activité et une concurrence déloyale.

 

RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION :

Avant que le consommateur ne soit lié par un contrat de vente de biens ou de fourniture de services, le vendeur à domicile doit obligatoirement communiquer à son client, de manière lisible et compréhensible, un certain nombre d’informations qui doivent également être reprises de manière lisible et compréhensible, dans le contrat remis obligatoirement au client lors de la réalisation de la vente.
 
Une fois le contrat signé, le consommateur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours, par envoi en recommandé avec accusé de réception le formulaire prévu et sans justification. Si ce formulaire n’est pas présent une lettre exprimant la volonté de se rétracter suffit. En outre, aucun paiement ne peut être exigé avant l’expiration d’un délai de 7 jours.


RECOMMANDATIONS POUR PRÉVENIR LES ABUS:
Il est vivement conseillé de :
Ne rien signer avant l’obtention d’un devis qui doit être écrit et comporter l’ensemble des informations concernant l’entreprise (nom, adresse, nom du démarcheur) et les produits (descriptif précis, modalité et délai de livraison, montant HT, montant TTC) ;
Ne pas remettre d’espèces, de chèque ou un RIB avant l’écoulement du délai de 7 jours ;
Ne pas signer un document ou un chèque non daté ou antidaté ;
Prendre le temps de la réflexion et, éventuellement, de contacter plusieurs professionnels ou artisans pour faire le bon choix, faire jouer la concurrence et comparer les informations avant de conclure un contrat à son domicile ;
Ne pas hésiter à vérifier la réputation de l’entreprise sur internet et les partenariats que celle-ci pourrait invoquer (par exemple avec EDF dans le cas d’une installation photovoltaïque). Pour rappel, les pouvoir publics ne cautionnent aucun démarchage lié à la rénovation énergétique.
 
Sachez enfin qu'au regard de la loi, les sollicitations répétées et insistantes ou l'usage d'une contrainte physique ou morale caractérisent la pratique commerciale agressive. Ces méthodes sont passibles de 2 ans emprisonnement assortis d'une amende de 300 000 euros.
En cas de doute n’hésitez pas à vous rapprocher de la DDPP de Saône-et-Loire ou d’une association de consommateurs.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 29 juin 2017

Célébration de l'Aïd al Adha dans le département de Saône-et-Loire

La fête religieuse musulmane de l’Aïd al Adha aura lieu aux alentours du 1er septembre 2017. Cette fête, qui dure traditionnellement 2 à 3 jours, doit se dérouler dans le respect des réglementations commerciales et sanitaires.

Pour ce faire, les personnes de confession musulmane qui souhaitent célébrer cette fête peuvent :
- faire appels aux bouchers spécialisés en viande halal
- se rapprocher des associations cultuelles musulmanes pour la commande d’un animal
- contacter un abattoir effectuant de l’abattage rituel le jour de l’Aïd al Adha. Une liste est disponible sur le site de la Préfecture (www.saone-et-loire.gouv.fr) ainsi qu’auprès des associations musulmanes.

Un groupe de travail, composé des services de l’Etat, de la Chambre d’Agriculture, des professionnels et des représentants des Associations Musulmanes du département, s’est réuni le mardi 27 juin afin de faire le point sur le respect des réglementations commerciales et sanitaires en vigueur à l’occasion de cette fête.

Il est rappelé, à cette occasion, que les abattages réalisés en tout autre lieu que les abattoirs constituent un délit et sont passibles de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende (article L. 237-2 du code rural), en raison notamment des risques que présentent ces pratiques pour la santé humaine.

Il est également rappelé que le transport d’animaux dans des conditions incompatibles avec le bien-être animal est passible de 750€ d’amende (article D.212-31 du code rural).

Les services de l’Etat seront particulièrement attentifs au respect de la réglementation et relèveront tout constat de manquement.

Le guide « Aïd-El-Kebir : modalités d’organisation et d’encadrement de l’abattage », élaboré en concertation entre les différents services de l’Etat, des représentants des filières professionnelles et des représentants du culte musulman, rappelle l’ensemble de la réglementation en vigueur.
Il est disponible pour téléchargement à l’adresse suivante : http://agriculture.gouv.fr/abattage-rituel-un-guide-pratique-pour-laid-el-kebir
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 27 juin 2017

Angioplastie : le soutien des Maires du Grand Chalon

Le Conseil des Maires du Grand Chalon, réuni ce samedi 24 juin à Saint-Marcel sous la présidence de Sébastien Martin, tient à apporter son soutien à la création d'un service de coronographie et d'angioplastie au Centre Hospitalier William Morey.


Les Maires des 51 communes de l'agglomération, représentant 117 000 habitants du Nord Saône-et-Loire, considèrent en effet qu'il est essentiel au bassin de vie du Chalonnais de disposer d'un tel équipement dont l'intérêt dépasse largement le périmètre du seul Grand Chalon.


Le Conseil des Maires a également indiqué qu'un vœu de soutien serait présenté au prochain Conseil communautaire, véritable instance décisionnelle du Grand Chalon, qui se réunira ce lundi 3 juillet.

 
Imprimer - - par Grand Chalon - 27 juin 2017

Un exercice de sécurité civile Chalon Sud le 29 juin

EXERCICE SÉCURITÉ CIVILE
SITE INDUSTRIEL CHALON SUD

Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 29 juin 2017 après-midi sur le site industriel de Chalon Sud.

Cet exercice est organisé par la préfecture de Saône-et-Loire en partenariat avec le Grand Chalon, la police et le service départemental d’incendie et de secours.

Il a pour objectif de tester la coordination des différents acteurs de la sécurité et des secours ainsi que l’articulation des mesures prévues tant par les différentes entités composant le site, que par les services publics.

Ces mesures figurent dans le plan particulier d’intervention adopté par le préfet pour alerter et faire face aux conséquences sur la population d’un accident survenant sur un site présentant un risque technologique et dont les effets sont susceptibles de sortir des limites dudit. Elles consistent essentiellement en un bouclage de la zone pour éviter que le public ne se rende à proximité et le respect de mesures de confinement pendant que les services luttent contre le sinistre.

La sirène de l'entreprise sera déclenchée au cours de cet exercice.

Outre l’entraînement des services de secours, des forces de l’ordre et de l’exploitant, ces exercices réguliers ont également pour objet de rappeler à la population environnante l’existence du risque et les consignes à observer en cas d’alerte.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 27 juin 2017

Conseil Municipal ce soir 27 juin : Ordre du jour et dossiers complets

 

Conseil municipal
27 juin 2017
«Salle du Conseil»


Ordre du jour


1 Secrétaire de séance - Désignation
Rapporteur : Monsieur le Maire

2 Conseil municipal - Séance du 28 février 2017 - Procès-verbal - Adoption
Rapporteur : Monsieur le Maire

3 Installation d'un nouveau conseiller municipal
Rapporteur : Monsieur le Maire

4 Représentations du Conseil municipal - Modifications
Rapporteur : Monsieur le Maire

5 Conseil d'Administration du CCAS - Renouvellement de la composition
Rapporteur : Monsieur le Maire

6 Décisions et conventions signées par le Maire du 23 mars 2017 au 13 juin
2017
Rapporteur : Monsieur le Maire

7 Règlement de dommages
Rapporteur : Monsieur Hervé DUMAINE

8 Responsabilité civile - Indemnisation des préjudices
Rapporteur : Monsieur Hervé DUMAINE

9 Ressources humaines - Régie Autonome Personnalisée (RAP) - Direction
du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP) -
Modalités de recrutement
Rapporteur : Monsieur le Maire

10 Ressources humaines - Régie Autonome Personnalisée (RAP) - Centre
National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP) -
Désignation de la Direction
Rapporteur : Monsieur le Maire

11 Ressources humaines - Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées
dans la Fonction Publique (FIPHFP) - Principe de conventionnement
Rapporteur : Madame Amelle CHOUIT
3012 Place Général-de-Gaulle - Implantation d'un équipement commercial
Rapporteur : Monsieur le Maire

13 Musées Municipaux - Musée Nicéphore Niépce - Acquisition de pièces
pour les collections
Rapporteur : Monsieur Benoit DESSAUT

14 Musée Nicéphore Niépce - Compagnie "La Communauté Inavouable" -
Convention de partenariat
Rapporteur : Monsieur Benoit DESSAUT

15 Musées municipaux - Musée Nicéphore Niépce - Convention de mécénat
Hôtel Saint-Georges
Rapporteur : Monsieur Benoit DESSAUT

16 Musées Municipaux - Musée Denon - Programmation 2017
Rapporteur : Monsieur Benoit DESSAUT

17 Sculptures de Mme de Ponthaud-Neyrat - Convention encadrant le don de
ses oeuvres
Rapporteur : Monsieur le Maire

18 Associations Comité Départemental des Secouristes Français Croix
Blanche de Saône-et-Loire et Croix-Rouge Française - Unité Locale du
Chalonnais - Conventions de Partenariat
Rapporteur : Monsieur Maxime RAVENET

19 Comité de Jumelage - Subventions 2017 - 1ère répartition
Rapporteur : Monsieur Maxime RAVENET

20 Association de la Maison de quartier du Plateau - Subvention au titre de
l'année 2017
Rapporteur : Monsieur Maxime RAVENET

21 Union des Comités de quartier - Répartition de la subvention 2017 aux
Comités de quartier
Rapporteur : Monsieur Maxime RAVENET

22 Vie scolaire - Restructuration de l'offre scolaire du 1er degré -
Modifications des périmètres scolaires
Rapporteur : Madame Valérie MAURER

23 Vie scolaire - Modification de la dénomination de l’école - quartier Stade
Rapporteur : Madame Valérie MAURER

24 Habitat - Projets de réhabilitation de logements - Résidence Le Lutèce et
Résidence Teilhard de Chardin - Garantie d’emprunt LOGIVIE
Rapporteur : Madame Françoise CHAINARD

25 Cession d’une parcelle cadastrée AX 266 située avenue Monnot
Rapporteur : Madame Françoise CHAINARD
11126 Classement d’une parcelle dans le domaine privé - Autorisation de céder à
l’Association Roche Fleurie à Chalon-sur-Saône.
Rapporteur : Madame Françoise CHAINARD

27 Copropriété 6-8 rue de Belfort - Cession des lots n°9 et n°21
Rapporteur : Madame Françoise CHAINARD

28 Mise à disposition d'un tènement immobilier à la Croix Rouge -
Conclusion d’un bail emphytéotique
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

29 Servitudes de passage rue Henri Bergson et rue René Cassin - Conventions
avec GRDF et ENEDIS
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

30 Aménagement de la rue Paul Claudel et d'un tourne à gauche avenue de
Paris - Conventions de financement
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

31 Création et gestion de bornes de recharge de véhicules électriques -
Transfert de compétence au Syndicat d'Energie de Saône-et-Loire
(SYDESL)
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

32 Suppression d'une servitude d'alignement - Rue Général Giraud
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

33 Sucrerie - Acquisition de la parcelle CN 49 Quai Saint-Cosme pour
classement dans le domaine public communal.
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

34 Environnement - Installation Classée pour la Protection de
l’Environnement (ICPE) - Demande d’autorisation d’exploiter - SEM Val
de Bourgogne
Rapporteur : Monsieur Joël LEFEVRE

35 Dotation de Solidarité Urbaine et de Cohésion Sociale (DSUCS) -
Rapports d’activité 2015 et 2016
Rapporteur : Monsieur John GUIGUE

36 Contrat de ville - Projets proposés par la Ville de Chalon-sur-Saône au titre
de la programmation 2017 - Demande de subvention auprès de la CAF
Rapporteur : Monsieur John GUIGUE

37 Création d’un groupement de commandes entre la Ville de Chalon-surSaône et le Grand Chalon pour la réalisation d’un stand à l’occasion de la
Foire du Grand Chalon 2017
Rapporteur : Madame Sophie LANDROT

38 Evénement « Paulée de la Côte chalonnaise 2017 » - Convention de
partenariat avec les commerces chalonnais partenaires
Rapporteur : Madame Sophie LANDROT

39 Finances - Produits et taxes irrécouvrables pour admission en non valeur -
Constatation des créances éteintes
Rapporteur : Monsieur Maxime RAVENET

 

 

Odj Et Rapports Du Conseil Municipal 2017-06 22 by vivre-a-chalon on Scribd

Imprimer - - par Ville de Chalon - 27 juin 2017

SAÔNE ET LOIRE : renforcement des contrôles : consommation d'alcool et de stupéfiants au volant

Sécurité routière : renforcement des contrôles :
consommation d’alcool et de stupéfiants au volant
Du 26 juin au 2 juillet 2017

Prudence sur les routes de Saône-et-Loire



Comme chaque mois, une semaine à thème de sécurité routière est organisée par la préfecture et les forces de l’ordre du département de Saône-et-Loire afin de conjuguer prévention et répression des comportements les plus à risques et les plus accidentogènes sur la route.

Parmi les 43 personnes qui ont perdu la vie sur les routes de Saône-et-Loire en 2016, 13 personnes sont décédées dans un accident impliquant un conducteur ayant consommé de l’alcool et/ou des stupéfiants. Depuis le début de l’année 2017, ce sont 7 personnes qui ont perdu la vie dans ces circonstances.

Les effets du cannabis et de l’alcool se cumulant, le risque d’être responsable d’un accident mortel est 14 fois supérieur.

Afin de lutter contre les comportements inadaptés et d’éviter de nouveaux drames humains, les services de police et de gendarmerie de Saône-et-Loire vont renforcer les contrôles dans le département du 26 juin au 2 juillet 2017. Ils donneront la priorité à ces contrôles tout en ne négligeant aucune autre infraction de la route.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 24 juin 2017





Rechercher dans cette rubrique  


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle