entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Droits de l'homme : Un cercle du silence pour soutenir les réfugiés, migrants mais aussi pour interpeller les pouvoirs publics et l'opinion publique

2 fév 2019 - Daniel DERIOT

 

« Nous, les accompagnants du commissariat » a lancé, Jacques Tatreaux, avant que ne se forme un cercle du silence, place de Beaune, ce samedi après midi.

 

Environ, soixante dix participants, certains munis de pancartes ont répondu à l'invitation du collectif chalonnais « Solidarité Migrants ». « Nous soutenons des étrangers (ères), débouté (es) du droit d'asile, assignés (ées) à résidence et faisant l'objet d'une mesure nommée « Obligation de Quitter le Territoire Français » (  O.Q.F.T). Cette mesure, est signée par le Préfet du département, elle « met la personne qui en est la cible, en situation d'être expulsée hors de France », devait poursuivre l'intervenant.

 


DES INQUIETUDES FORTES
« Nous sommes très inquiets » résume M. Tatreaux constatant « Les directives actuelles sont encore plus fermes que les précédentes, il y a aussi la loi asile et immigration du 10 Septembre 2018 et le refus officiel d'ouvrir nos ports de méditerranée, sans oublier la chasse impitoyable faite aux réfugiés dans les cols alpins »...

 

Poursuivant, le porte parole des « accompagnants du commissariat » a dénoncé : les conditions faites aux exilés en matière de logement, tous les primo-arrivants contraints à la rue en attendant leur prise en charge par les préfectures, ce qui peut durer des semaines. Autre objet développé, « les conditions faites aux déboutés du droit d'asile, certes assignés à résidence, mais mis à la porte de leurs logements...Ou dorment-ils entre deux pointages?questionne M. Tatreaux.


LE 115 : NE REPOND PLUS A CES OBJECTIFS
Les bénévoles des différentes associations chalonnaises : Ligue des Droits de l'Homme, A.S.T.I, Cimade, R.E.S.F, interpellent aussi sur la situation du 115. « Cette institution se doit d'accueillir inconditionnellement les gens à la rue, mais ce n'est que de la théorie....Certains sont rejetés par cette structure, suite à une recommandation de la préfecture...M. Tatreaux a dénoncé les « conditions faites aux déboutés du droit d'asile, ces conditions ont pour objectifs de les écœurer et visent à ce qu'ils retournent dans leurs pays qu'ils ont fuis, parfois car ils sont menacés de mort ». Autre argument avancé : « la contrainte pure et dure : l’enlèvement par la police, la mise en centre de rétention, l'embarquement de force dans un avion avec interdiction de retour en France avant 3 ans ».

 

ACCOMPAGNEMENTS ET D'ACTIVES SOLIDARITÉS
« Nous sommes une dizaine d'accompagnants au commissariat sur Chalon » a résumé M. Tatreaux, en relevant « Parfois nous devons accompagner chaque jour des personnes, y compris samedi et dimanche, même pour le jour de Noël »...
M.Tatreaux a relevé les « solidarités au quotidien, avec l'apprentissage du Français, les aides juridiques, la constitution des dossiers de demande d'asile, la présence aux pointages au commissariat, l'aide aux transports entre Chalon et les services de la Préfecture, l'interpellation du 115 ». « Nous allons poursuivre ces cercles du silence, mais aussi assurer une présence sur les marchés, dans les quartiers et auprès de la jeunesse ».

 

Les élus municipaux, Francine Chopard (également conseillère régionale) et Mourad Laoués ( Chalon Autrement), ont participé à ce cercle du silence, d'une durée de 45 minutes.


- Contact : Accompagnants du chalonnais : 06-08-93-26-76

 


Nos photos : Durant la prise de parole de Jacques Tatreaux. Durant le cercle du silence...Des doléances-

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle