vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

jeudi 21 septembre 2017

Bonne Fête Matthieu

Photo de Chalon

thema - chalon sur saone

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Cette rubrique reçoit des contenus liés à la vie économique: chiffres, développement, nouvelles installations, nouveaux commerces, etc. 

Si vous êtes un acteur économique, n'hésitez pas à envoyer vos informations !

 
Publicité.

 

 

Circuits courts : Un projet de "Locavor" dans notre ville

"Nous souhaitons donner toutes les chances aux producteurs, artisans du chalonnais avec locavor afin de pouvoir proposer des produits locaux accessibles pour tous.


Une importance toute particulière est donnée au principe "gagnant-gagnant" dont voici la définition "Un accord gagnant-gagnant (win-win en anglais) est un accord par lequel chaque partenaire se préoccupe aussi de l'intérêt de l'autre, d'une façon également favorable à son propre intérêt"


Le projet est porté par un habitant de la région, Frédéric Rose, pour l'heure, il prospecte, déjà une vingtaine de producteurs de produits locaux frais, maraichers, agriculteurs et éleveurs ont donné un accord de principe pour ce marché.
Ce dernier devrait se tenir les vendredis entre 18 H et 20 H, à proximité du bowling, avenue Pierre Nugue.
Le concept "Locavor" existe dans différentes villes de l'hexagone, il en existe cinq sur la région dijonnaise,
explique Frédéric Rose, porteur du projet chalonnais. Il peut être contacté au 06 60 71 71 43, pour renseignements
complémentaires et inscriptions éventuelles.

 
 
Imprimer - - par Daniel Dériot - Réagir

Comparez les opérateurs téléphoniques sur une carte avec l'ARCEP


L'Arcep publie ce jour de nouvelles cartes de couverture mobile à quatre niveaux d'évaluation, testées en Nouvelle-Aquitaine au premier semestre et désormais disponibles pour toute la France métropolitaine. Elle intègre également ces cartes dans son application, lancée en mars : monreseaumobile.fr. Alors que la connectivité mobile est aujourd'hui un enjeu majeur pour les territoires, cet outil, en permettant de poser un diagnostic, peut ainsi contribuer à l'élaboration de politiques publiques ciblées.


 

Un choc de transparence au service de la couverture mobile en France

A la suite d'une décision de l'Arcep, les opérateurs mobiles sont dorénavant tenus de publier des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n'y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS. Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs.

Avec ces nouvelles cartes, l'Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux.

Ces cartes de couverture enrichies constituent aussi un point de départ : en identifiant les zones de couverture limitée, un diagnostic est posé, permettant de cibler précisément les besoins de couverture à l'avenir.

L'objectif : valoriser et encourager les investissements des opérateurs mobiles au service de la connectivité des territoires.

Des cartes rassemblées dans l'outil cartographique monreseaumobile.fr

Cet outil vise à apporter une information sur mesure aux décideurs et aux utilisateurs, afin de les aider à comparer entre eux les opérateurs. Monreseaumobile.fr rassemble deux types d'informations complémentaires :

- d'une part, les cartes de couverture des opérateurs. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l'ensemble du territoire mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité ;

- d'autre part, des mesures de qualité de service réalisées en conditions réelles. Ces données représentent parfaitement la réalité du terrain, mais ne permettent pas, par nature, d'avoir une vision exhaustive du territoire.

Les utilisateurs peuvent ainsi comparer les performances des opérateurs. Cette approche de " régulation par la data " entend enclencher un cercle vertueux : les choix éclairés des utilisateurs inciteront les opérateurs à investir dans la couverture du territoire ; les opérateurs faisant le plus d'efforts seront récompensés par les utilisateurs, ce qui permettra de rentabiliser ces investissements.

Toutes les données en " open data ", pour une réappropriation des cartes par tous

Grâce à la loi pour une République numérique de 2016, qui promet l'ouverture des données publiques et a introduit une disposition spécifique concernant les cartes de couverture, l'Arcep met également à disposition ces cartes en open data, ainsi que toutes les données de monreseaumobile.fr.

Cette mise à disposition publique des données permettra ainsi à tout un chacun de les utiliser, d'en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs mobiles. L'Arcep appelle les organismes et entreprises intéressés à se saisir de ces nouvelles données pour développer des applications.

Un nouveau dispositif fondé sur de nouveaux pouvoirs conférés à l'Arcep en 2015 et 2016

Deux lois successives ont accru les pouvoirs de l'Arcep, et permis la définition de ce nouveau dispositif. En effet, la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques d'août 2015 et la loi pour une République numérique d'octobre 2016 ont respectivement permis la définition par l'Arcep des cartes de couverture enrichies ainsi que leur publication en open data. L'Arcep s'est saisie de ces nouveaux pouvoirs dès 2015, a conduit les différents travaux afférents, et a adopté, en décembre 2016, une décision visant à donner aux utilisateurs de téléphone portable les moyens de mieux appréhender, pour chaque opérateur, les lieux où la couverture mobile est de bonne qualité et les lieux où celle-ci est de moins bonne qualité.


Prochaines étapes : courant 2018, l'Arcep publiera également les données en Outre-mer. L'Arcep a également pour objectif d'enrichir, d'ici 2018, les cartes de couverture des services data, et notamment les cartes 4G.

 
Imprimer - - par Arcep - Réagir

Finançons l'innovation en Bourgogne-Franche-Comté le 05/10 à Nicéphore Cité

Finançons l'innovation
en Bourgogne-Franche-Comté
Jeudi 5 octobre 2017 de 9h00 à 16h30
A Nicéphore Cité // Chalon sur Saône

 

 

 

Dans le cadre du mois de l'innovation, Nicéphore Cité, l'ARDIE et Premice organisent une matinée, sous forme de tables rondes, permettant de présenter l’ensemble des acteurs et des dispositifs de financement mis en place pour l’innovation, en fonction de la phase de maturation du projet ou de la société. L'évènement sera suivi d'un après-midi de rencontres avec des experts du financement de l'innovation.

Programme

> 9h00 : accueil café

> 9h15-9h30 : introduction de la journée

> 9h30-10h30 : table ronde ante-création / faisabilité / développement
Avec l'intervention de l'ARDIE, de BPI France, du Conseil Régional Bourgogne Franche Comté, du Crédit Agricole Centre Est, du Réseau Entreprendre Bourgogne et d'Initiative Saône-et-Loire

> 10h45-11h45 : table ronde industrialisation / commercialisation / croissance
Avec l'intervention de Cap Innovest, d'Invest PME - groupe Siparex, de Bourgogne Angels, d'Entreprise Europe Network CCI Bourgogne Franche-Comté et de La Poste

> 11h45-12h15 : témoignages de sociétés passées par ces différentes étapes
Avec l'intervention d'ID Roto Solution, WAMCAR et d'autres sociétés

> 12h15-12h30 : conclusion de la matinée

> 12h30-13h30 : panier repas

> 13h30-16h30 :
> Présentation de l'après-midi de rencontres en séance plénière
> Rendez-vous individuel avec les experts financement de l'innovation (20 min par rendez-vous)
Les experts présents : ADEME - ARDIE/AER BFC - Bourgogne Angels - BPI France - CCI EEN - Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté - Invest PME - Réseau Entreprendre - Banque Populaire - Société Générale
Lien pour s'inscrire aux rendez-vous individuels : http://bit.ly/2wYAX9j

 
Imprimer - - par Nicéphore Cité - Réagir

Chalon Coworking, journée portes ouvertes vendredi 15 septembre

Chalon Coworking est un nouvel espace destiné aux professionnels et aux particuliers ayant besoin, de manière ponctuelle ou récurrente, d'un espace pour travailler, recevoir des clients, faire une interview ou dispenser une formation.

Situé 4 impasse de la Cloche à Chalon-sur-Saône, doté de deux accès Internet (fibre SFR), d'une dizaine de bureaux, de grandes tables, de matériel de projection, d'un salon privatif très cosi, d'une kitchenette et d'une bonne machine à café, l'espace peut accueillir entre trente et quarante personnes sur 170 m2.

Pour découvrir le concept, les tarifs et le local, profitez des journées portes ouvertes vendredi 15 septembre de 9h à 19h.

La journée se terminera par un petit concert d'un duo formé pour l'occasion (à partir de 19h) :
"Melanie nous raconte un peu de sa vie, de ses sentiments, de ses voyages, dans des chansons douces et folk, en anglais et en allemand. Avec Eric Bijon à l’accordéon."

Vous pouvez découvrir l'espace sur http://chalon-coworking.fr/ et sur notre page Facebook https://www.facebook.com/chalon.coworking/

Dans l'espoir de vous compter parmi nous !
 
 
Imprimer - - par Pierre Canthelou - Réagir

A Gigny sur Saône : Le jeudi, c'est marché et ça marche plutôt bien

Au 2, de la grande rue, au bourg, chaque jeudi, à partir de 18 H 30 jusqu'à 20 H 30, des producteurs locaux s'installent pour le marché hebdomadaire...Ils sont près d'une dizaine à se retrouver, chaque semaine, depuis 15 mois déjà. Une initiative portée par l'association « Art de Lier », présidée par David Rougerie, un habitant de la localité.

 

CELA REMPLACE L’ÉPICERIE
« Chaque jeudi, je viens acheter du pain, des légumes, de la viande, parfois du fromage » confie Michèle, une habitante de Gigny. « Autrefois, il y à avait le café-épicerie, de l'autre côté de la rue, mais c'est du passé », poursuit Michèle en précisant, c'est aussi l'occasion de prendre des nouvelles des amis et connaissances qui habitent à Lampagny, ou encore à l’épervière, deux autres hameaux du village.

 


UN LIEU DE RENCONTRES CONVIVILALES MAIS AUSSI CULTURELLES
« Nous accueillons des habitants du village mais pas seulement » relève David Rougerie en notant « il y a des habitants des communes voisines mais aussi des chalonnais ». Le marché avec les maraichers, producteurs d'Ouroux sur Saône, d'Etrigny ( la ferme Malo) , de Baudrières ou encore de Montret, semble posséder une certaine « vitesse de croisière ». .Il est possible de déguster des vins bios, d'acquérir des rillettes, confis, terrines confectionnés par un producteur de Saint Bonnet en Bresse, ou encore des tisanes de Mancey, des bières artisanales de Chagny et Tournus.


PROLONGATION EN SOIRÉE
Portée par des bénévoles, l'initiative ne se limite pas au seul rendez vous hebdomadaire, ce dernier se prolonge aussi autour d'une bonne table, parfois avec des rencontres culturelles, comme par exemple, un dîner spectacle programmé pour le jeudi 21 Octobre avec « Fanch », un groupe qui interprétera des chansons françaises.


 
 
 

Nos photos : Lors du marché, jeudi en début de soirée, au centre bourg du village. David Rougerie, président de l'association "Art de Lier".

Imprimer - - par Daniel DERIOT - Réagir

Point presse ce mercredi sur l'implantation de « KFC » sur le site du futur multiplexe

Point presse ce mercredi sur l’implantation de « KFC » sur le site du futur multiplexe

En présence de Patrick Clément, promoteur, Thierry Pémonge, gérant de l’enseigne de restauration, Sophie Landrot et Gilles Platret, un point a été fait sur l’implantation du KFC sur le site du futur multiplexe situé rue René Cassin.


 

Le site évolue et s’organise autour d’un point central ; le multiplexe.
L’accent a été mis notamment sur une grande campagne d’embauche pour « faire tourner » le restaurant.

96 postes seront à pourvoir et les premiers entretiens pour le recrutement débuteront ce vendredi.

« On est sur un niveau de recrutement élevé », précise Gilles Platret.
Des formations seront prévues les 17 septembre et 22 octobre prochains dans les « restaurants-écoles » de la région : Dijon, Besançon et Macon.


 

A ce jour, KFC a déjà son directeur régional.

« L’enseigne qui s’est implantée à Macon il y a trois ans, est très attendue à Chalon par le jeune public, renforcera l’attractivité du lieu et KFC et les enseignes à venir, vont générer de l’économie ainsi que des emplois alentours : logistique, entreprises de nettoyage ... «  à déclaré le Maire.

« KFC est le 8ème employeur en France, il va travailler étroitement avec le service urbanisme de la ville, avec Pôle Emploi …  » précise Thierry Pémonge.

Le chantier se déroule normalement, dans les temps, et verra son ouverture fin décembre 2017 sur surface de 342 m², améliorée par une terrasse attirante. 

Il est à noter que la restauration KFC est 100 % européenne.

 

 

------------------

Pour la petite histoire : « « KFC (Kentucky Fried Chicken), PFK (Poulet Frit Kentucky) au Québec ou simplement Kentucky, est une chaîne de restauration rapide américaine.

Basée à Louisville dans le Kentucky.

La marque, fondée au milieu du XXème siècle par le colonel Harland Sanders, est connue pour ses recettes à base de poulet frit.

 

 

Dans les années 2010, la chaîne sert chaque jour près de 8 millions de clients dans le monde dans ses 18 000 restaurants, dont 79 % sont gérés en franchise et répartis à travers 120 pays et possède un logo visible depuis l'espace.

La présence de KFC dans le monde fait de l'enseigne un des leaders international dans l'industrie du fast-food.» » (infos internet).

 
 
 
Article et photos : Christiane Chapé
Imprimer - - par christiane chapé - Réagir

Auto-entrepreneurs: le plafond du chiffre d'affaires doublé en 2018

Le doublement des plafonds chiffre d'affaires auto entrepreneur en 2018 est désormais annoncé. La FEDAE qui l’avait demandé dans son livre Blanc pour 2017 s’en félicite. Une mesure encourageante, rassembleuse et rentable. Explications.

Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie a confirmé jeudi 24 août, le doublement des plafonds de chiffre d’affaire des auto-entrepreneurs. La mesure, qui figurerait dans le programme électoral du Président de la République, devrait entrer en vigueur dès 2018, après l’examen du Projet de Loi de Finances fin septembre.

« La Fédération des Auto-Entrepreneurs qui l’avait demandé dans son Livre Blanc à l’occasion des élections présidentielles, s’en félicite » déclare Grégoire LECLERCQ, Président.

Les nouveaux seuils annuels d'application du régime seraient donc :

- de 165.600 euros pour les activités de vente de marchandises et prestations d'hébergement,

- de 66.400 euros pour les prestations de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les professionnels libéraux relevant des bénéfices non commerciaux (BNC).

Pour la FEDAE, cette revalorisation arrive à point nommé :

elle est encourageante : il devient possible d’entreprendre une activité qui génère des recettes conséquentes tout en bénéficiant de la simplicité du régime de l’auto-entreprise,

elle est rassembleuse car elle permet à certains artisans ou commerçants au régime de droit commun de bénéficier de la simplicité du régime, et ainsi de cesser les oppositions stériles entre régimes,

elle est rentable pour les finances publiques : les recettes sociales seront améliorées à hauteur de 100 millions d’euros supplémentaires et la durée de vie des entreprises qui restaureront ainsi leur trésorerie, suivra la même tendance.

« C’est l’aboutissement d’un combat de longue date, c’est l’émergence d’une force économique majeure » veut croire Grégoire LECLERCQ, Président de la FEDAE.
 
Imprimer - - par Cyrille DARRIGADE - Réagir

L'EN-JEU vous invite à découvrir Stéfanie Rolli, photographe entre Californie et Chalon-sur-Saône



L’EN-JEU, magasin de jeux de cartes et de jeux de plateaux, situé au 20 rue aux Fèvres, reçoit ce mois d’août, à l’occasion du Centenaire de l’Alliance Franco-Américaire, la photographe suisse Stéfanie Rolli, domiciliée depuis quelques temps dans notre ville.

 

Stéfanie Rolli est spécialisée dans la photographie de portraits et de paysages.

Dès l’âge de 6 ans, fascinée par la salle de bains transformée en chambre noire, Stéfanie assistait son père, également photographe professionnel.

Sa fascination à immortaliser un instant et de créer quelque chose, est restée en elle et l’a accompagnée pendant son premier apprentissage an tant que coiffeuse.

Après sa qualification, Stéfanie a continué à vivre sa réelle passion à l’égard de la photographie à Bâle où elle a accompli son deuxième apprentissage comme photographe professionnelle.


 

Elle est restée à Bâle quelques années et s’est spécialisée dans la photographie de portraits.

Elle ne s’est pas arrêtée là : elle est partie pour Los Angelès en 2015 pour étudier le cinéma et le marché de la photographie à l’internationale.

Aujourd’hui, Stéfanie vit à Chalon-sur-Saône où elle projette d’ouvrir son entreprise tout en restant active sur le plan international en Suisse et à Los Angelès.

Stéfanie, joueuse, est entrée en relation avec Laurent Garcia, propriétaire du magasin l’EN-JEU, par le biais de sa passion et le feeling a opéré.

Six photos de Stéfanie sur la Californie et trois sur Chalon sont exposées dans le magasin.


L’EN-JEU est installé depuis six ans rue aux Fèvres, précédemment il avait pignon sur la rue Saint-Georges.

Laurent Garcia et Damien Cabut, son acolyte et associé, passionnés tous deux, passionnants et intarissables sur l’univers du jeu, reçoivent les amateurs et passionnés par cet univers ludique … mais pas que …

L’on trouve, aussi, dans le magasin des peintures pour maquettes, des jouets, des puzzles …

Et … en parlant puzzle, Laurent, sur le thème de Nicéphore Niepce avec la photo qu’il a prise du massif du doyenné de 2016, a fait fabriquer dans l’atelier Michel Wilson de Sennecey-le-Grand, un puzzle miniature en bois, qui connaît un grand succès.

L’atelier Michel Wilson est spécialisé dans les puzzles d’art en bois
allant de 80 pièces à 500 pièces … voir plus.

Laurent Garcia a été le coordinateur avec l’association « Le Plateau de Jeu » des 30 heures du jeu qui se sont tenues à BEY les 8 et 9 juillet dernier.

Une prochaine soirée aura lieu le vendredi 18 août à BEY avec un tournoi autour du jeu familial « LE SIX QUI PREND ».

Il est à noter que dans la première semaine de septembre aura lieu une soirée à l’EN-JEU pour la clôture de l’exposition de Stéfanie Rolli.


Article et photos : Christiane Chapé

 

Une prochaine soirée aura lieu le vendredi 18 août à BEY avec un tournoi autour du jeu familial « LE SIX QUI PREND ».

Il est à noter que dans la première semaine de septembre aura lieu une soirée à l’EN-JEU pour la clôture de l’exposition de Stéfanie Rolli.

Nous vous préciserons en temps voulu le jour exact de cette soirée … à suivre avec nous dans nos colonnes.

 
 
Article et photos : Christiane Chapé

--------------------

Infos pratiques :

* L'EN-JEU 20 rue aux Fèvres
* 03 85 93 54 25
Imprimer - - par christiane chapé - Réagir

L'emploi culturel en Bourgogne-Franche-Comté : Le redressement se confirme

Le redressement se confirme - Note de conjoncture régionale - 1er trimestre 2017

Amandine Ulrich, Guillaume Volmers, Insee

L’économie de la Bourgogne-Franche-Comté poursuit sa bonne dynamique. Au cours du 1er trimestre 2017, l'emploi salarié marchand continue de se redresser : l’emploi permanent augmente pour la première fois depuis 2008 tandis que l’intérim subit un léger tassement. Le taux de chômage baisse encore nettement. Dans le secteur de la construction, la hausse des permis de construire et des mises en chantier perdure et commence à se répercuter sur l'embauche de salariés. Les créations d'entreprises sont plus nombreuses et les défaillances d'entreprises sont en forte baisse. Par contre, la fréquentation hôtelière marque le pas.

Sommaire
  1. L’emploi salarié continue son redressement
  2. La construction redémarre
  3. L'intérim baisse mais reste à un niveau élevé
  4. Le chômage poursuit sa décrue
  5. Augmentation du nombre de demandeurs d’emploi
  6. Forte augmentation du nombre de permis de construire
  7. Baisse de la fréquentation hôtelière
  8. Hausse des créations d’entreprises
  9. Toujours moins de défaillances d’entreprises

Source INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2894610
 
Imprimer - - par Amandine Ulrich, Guillaume Volmers, Insee - Réagir

Marché de la création Ile Saint Laurent : «Un bilan plutôt positif» pour Jérôme Ruget, président de l'association « Au cœur de l'île ».

 

Mercredi, a eu lieu, rue de Strasbourg, le 4éme marché artisanal à l'invitation de l'association « Au cœur de l'île » présidée par Jérôme Ruget. Ce dernier a accepté de nous dresser un premier bilan.

 


Le 4éme marché de la création vient de se dérouler, quel bilan pour cette année 2017 ?
  Après un démarrage timide en Avril, mercredi, c'est une quinzaine d'artisans-créateurs qui ont été accueillis. C'est une bonne vitesse de croisière pour l'année 2017 avec quatre soirées et des artisans fidèles à ce rendez vous.


Vous n'organisez rien en Août, ni en septembre ?
  Non, nous avons tiré les enseignements de l'an dernier. Août, ce sont les vacances, septembre, la rentrée scolaire


  Alors prochain événement ?
  Des événements, il y a tout d'abord Chalon Dans la rue, les commerçants se mobilisent pour assurer le meilleur accueil aux festivaliers mais aussi en Octobre, la paulée avec les vignerons de la Côte Chalonnaise. Comme les années précédentes, les commerçants de l'ïle, seront naturellement au rendez- vous.


  Les travaux de l'esplanade, quai de la monnaie, s'achèvent, qu'en pensez vous?
  Les commerçants de l'ïle affichent leur satisfaction. Cela va redorer le blason de la ville et contribuer à l'activité touristique et commerciale de notre quartier.


 
 
Nos photos : Du côté de l'île Saint Laurent, l'esplanade en cours de finition, lors du marché de la création, mercredi et Jérôme Ruget
 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - Réagir





Rechercher dans cette rubrique  


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle